Publicité

23 juin 2020 - 15:00 | Mis à jour : 15:06

Les espaces d'exposition de Laval sont fermés demain et le 1er juillet

Par Salle des nouvelles

La Maison des arts sera fermée demain ainsi que le 1er juillet. Les expositions de la salle Alfred-Pellan, Ce qui compte, et du Foyer de la Maison des arts, Hors réseau, sont prolongées jusqu'au 22 août.

Autrement, il sera possible de visiter les expositions tout en se rafraîchissant un brin dans les espaces climatisés, du mardi au samedi, de 13 h à 17 h.

Les nouvelles heures d'ouverture jusqu'au 22 août sont du mardi au samedi, de 13 h à 17 h. Demain et mercredi 1er juillet, les salles sont fermées. 

Pour rappel, voici les expositions accessibles.

Andrée-Anne Roussel et Samuel St-Aubin, "Ce qui compte" 

Ce qui compte parle de la quête de sens, du besoin d'intimité et de l'incapacité parfois à entrer en relation avec l'autre. Les gestes lents des œuvres robotiques et vidéo apparaissent comme des actes de résistance face à la crise actuelle.

Thomas Kneubühler, "Hors réseau"

Thomas Kneubühler a voyagé à plusieurs reprises dans le Grand Nord canadien où il a exploré de quelles façons la technologie affecte et façonne le paysage. Les œuvres présentées ici nous interpellent particulièrement en ces temps de confinement où notre isolement, bien que différent, se résout également par les technologies.

Camps de jour de Laval et ateliers en famille

La salle Alfred-Pellan offrira sous peu des activités de médiation artistique spécialement conçues pour les camps de jour de Laval et pour les ateliers en famille. Pour ceux et celles qui ont soif de création artistique, voici le lien vidéo pour faire l'atelier en famille à la maison, dès maintenant : www.youtube.com/watch?v=aNUStiKRw6k.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.