Publicité

29 juillet 2020 - 10:00

Développement

Plus de 800 000 $ pour Val-Martin et les autres secteurs défavorisés de Laval

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval a conclu une entente sectorielle d’une durée de 5 ans (2019-2024) avec le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) et Centraide du Grand Montréal.

Comportant une contribution totale de 805 640 $, cette entente a pour objectifs d’analyser les besoins et de documenter les répercussions du développement du secteur Val-Martin, en plus de soutenir la mise en œuvre d’actions et de services pour les résidents des secteurs défavorisés de Laval.

« La signature de cette entente nous permettra de tout mettre en œuvre afin de consolider nos connaissances sur les besoins des résidents du secteur Val-Martin, et ainsi mieux diriger nos actions et celles de nos partenaires afin qu’elles aient un impact tangible. Par le biais de cette entente, nous soutiendrons des initiatives visant à améliorer les conditions de vie des résidents de Val-Martin et des autres secteurs défavorisés de Laval, en plus de consolider notre partenariat avec Centraide du Grand Montréal », souligne le maire de Laval, Marc Demers.

Cette entente s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique régionale de développement social (PRDS) et du Plan d’action 2019-2024 de Laval. Rappelons que la PRDS est le fruit d’une vaste mobilisation ayant permis de stimuler la collaboration entre les partenaires afin qu’ils se dotent de cibles communes.

« Notre gouvernement contribue à favoriser le développement harmonieux et équitable des milieux de vie des collectivités. La concrétisation de l’entente sectorielle en matière de soutien au secteur Val-Martin et aux secteurs plus défavorisés de Laval en témoigne. Je me réjouis que les actions et les services mis en place bénéficient d’abord et avant tout aux citoyens, car dans la situation actuelle, ils en ont bien besoin », ajouta Christopher Skeete, député de Sainte-Rose.

Cette démarche a également permis de favoriser le partage et l’arrimage des actions, en vue d’améliorer les conditions de vie et le développement du potentiel des personnes, des quartiers et de la région dans son ensemble.

« Centraide est déjà présent sur tout le territoire de Laval en appuyant des organismes qui améliorent les conditions de vie des personnes et des familles vulnérables. Comme investisseur social, nous soutenons également des actions de concertation qui visent un impact durable sur la réduction de la pauvreté dans les quartiers où les besoins sont grands. Nous sommes très heureux de ces investissements supplémentaires qui nous permettront de jouer un rôle encore plus actif à Chomedey pour bien intégrer les résidentes et les résidents qui s’y installent », conclut Lili-Anna Pereša, présidente et directrice générale de Centraide du Grand Montréal.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.