Publicité

2 août 2020 - 10:48 | Mis à jour : 10:58

Travaux routiers

Début des travaux préparatoires du projet de réfection du pont Pie-IX (route 125),

Par Salle des nouvelles

Le projet de réfection du pont Pie-IX démarrera au cours du mois d’août par des travaux préparatoires, dont la mise en place d’une aire de travail et l’installation de murs antibruit temporaires du côté de Montréal.

Ce projet permettra d’assurer la pérennité de l’infrastructure et d’améliorer l’offre en transport collectif. Au terme des travaux, qui devraient s’échelonner jusqu’en 2023, le pont Pie-IX comprendra :

  • six voies de circulation, dont deux voies en direction de Laval et quatre voies en direction de Montréal, incluant la voie réservée du service rapide par bus (SRB) Pie-IX;
  • un trottoir à l’ouest;
  • une piste polyvalente à l’est raccordée au réseau cyclable de Montréal et de Laval.

Le projet représente un investissement de 198,6 M$, dont 78,86 M$ de la part du gouvernement du Canada dans le cadre du programme Nouveau Fonds Chantiers Canada, volet Infrastructures provinciales-territoriales – Projets nationaux et 4,1 M$ de celle de la Ville de Montréal.

À cet investissement s’ajoute une contribution du gouvernement fédéral pour l’aménagement de la voie réservée équivalant à 6,1 M$ dans le cadre du programme d’infrastructure Investir dans le Canada.

Les dates de mise en place des entraves majeures seront communiquées dès que possible. Un avis sera également distribué aux personnes demeurant à proximité de la zone de travaux dans l’arrondissement de Montréal-Nord et à Laval.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.