Publicité

8 août 2020 - 05:00

Dans le sillage des résultats du sondage de la ville

Projets IGSR: l'instigateur François Duplantie assure vouloir les réaliser avec les citoyens

Par Salle des nouvelles

François Duplantie, l’instigateur des projets IGSR a réagi au résultat du sondage de la ville de Laval sur l’acceptabilité sociale des projets IGSR. Selon lui, le résultat du sondage était attendu. Ce que ce résultat lui révèle, c’est que les projets ont suscité beaucoup de craintes et de questionnements.

« Nous sommes à l’écoute des citoyens touchés par les projets et nous entendons travailler avec eux et avec la ville, pour rendre les projets socialement acceptables », a déclaré M. Duplantie.

Depuis plus de quatre ans, le consortium IGSR travaille avec la Ville de Laval pour présenter des projets qui répondraient à la vision que celle-ci a présentée dans son schéma d’aménagement Urbaine de nature. Les projets présentés le 17 juin dernier lors de la rencontre citoyenne étaient le fruit de ces échanges avec la ville.

La rencontre citoyenne du 17 juin marquait donc le début d’une nouvelle étape dans le processus d’acceptabilité sociale, faite de concert avec la ville.

Un projet de codesign avec les citoyens et la ville confirmé

Le consortium explique qu'il prévoit de travailler avec la ville et les citoyens dans un processus de codesign afin d’améliorer les projets et de les rendre acceptables pour tous. Si l'on en croit M.Duplantie, il est important de prendre en compte les préoccupations des citoyens et des parties prenantes.

Son équipe est convaincue qu’il est possible, en 2020, de réaliser un projet immobilier de cette envergure de manière écoresponsable.

« Notre motivation première est la préservation et la protection de l’environnement et nous entendons démontrer que nous pouvons y parvenir ici à Laval en 2020. Les technologies de constructions et les méthodes de protection de milieux fragiles existent aujourd’hui. On a des exemples ailleurs dans le monde et nous entendons en devenir un nous aussi », a mentionné M. Duplantie. « Ces projets vont se faire avec et pour les citoyens », a-t-il conclu.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.