Publicité

6 octobre 2020 - 06:00

Une proposition qui sera déposée ce soirau conseil

Action Laval demande un gel des taxes foncière pour 2021

Par Salle des nouvelles

Action Laval soumettra un avis de proposition à l’assemblée du conseil municipal de ce mardi soir afin de geler les comptes de taxes foncières pour le budget 2021 de la Ville de Laval. Le conseiller municipal de St-Bruno, David De Cotis, ainsi que le chef intérimaire d’Action Laval, Archie Cifelli, voient dans cette décision le minimum que le conseil municipal peut faire pour aider ses citoyens en temps de crise sanitaire internationale.

« La Ville accumule des surplus gargantuesques sur le dos de ses citoyens année après année, rappelait M. De Cotis. Il y a un demi-milliard dans les coffres de la Ville, alors que les citoyens de Laval vivent une période importante d’insécurité financière. C’est près de 200 M$ qui ont été accumulés depuis que cette administration est en place. Si j’étais membre de l’exécutif, j’aurais honte de faire face à mes électeurs avec une hausse des taxes cette année encore. »

Une aide de 120 M$ pour Laval

Le gouvernement du Québec a annoncé une aide qui s’élèvera à environ 120 M$ pour la Ville de Laval pour couvrir les manques à gagner et les dépenses additionnelles en raison de la pandémie. Cette somme arrive alors que le déficit anticipé est d’approximativement 60 M$.

Malgré la situation économiquement difficile, les citoyens ont contribué en payant leurs taxes en 2020, il n’est pas raisonnable d’augmenter leur fardeau en 2021.

« Le Plan triennal d’immobilisations (PTI) ne peut plus servir de justificatif pour ces hausses pharaoniques, soulignait M. De Cotis. Gouverner, c’est faire des choix et nous choisissons avec les contribuables. »

De son côté, M. Cifelli invitait les conseillers municipaux des partis de l’opposition à voter en chœur.

« Il y a un an, Action Laval a présenté une proposition avec le même objectif. À notre grande surprise, l’opposition officielle a voté contre cette proposition. Cette année, l’ensemble des élus de l’opposition doivent travailler ensemble et prendre une décision responsable dans cette période incertaine. Il faut envoyer un signal de respect aux citoyens. »

En 2016, la vérificatrice générale soulignait déjà dans son rapport que les hausses de taxes foncières à Laval ne trouvaient aucune soutenance budgétaire. Malgré cela, les hausses annuelles se sont poursuivies. Dans cette année difficile, le conseil municipal n’a qu’une option responsable envers ses citoyens : un gel des taxes foncières.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.