Publicité

6 octobre 2020 - 12:00

Deux championnats, une médaille d’argent

Baseball: quand les filles battent les garçons, l’année incroyable des Tornades de Laval

Par Salle des nouvelles

L'organisation des Tornades de Laval célèbre le bilan 2020 de ses équipes de baseball mineur, qui ont remporté de multiples championnats et on vu bondir le progrès sportif des jeunes lavalloises.

La saison 2020 aura vu certaines équipes des Tornades atteindre les sommets de leurs catégories respectives, souvent contre des équipes constituées en quasi-totalité de garçons.

* Tornades Moustique B (9 à 11 ans) :
    * Championnes en séries éliminatoires 
    * Victoire de 10-6 face aux Cards de Laval-Est en finale. 

* Tornades Pee-Wee B  (12 à 13 ans) :
    * Championne en saison régulière, semi-finalistes en éliminatoire
    * Inclinées 6-5 en demi-finale contre les Vautours de Vimont-Auteuil. 

* Tornades Bantam B  (14 à 16 ans)
    * Finalistes du championnat, défaites en 2 parties face aux éventuels champions, les Mets de Laval-Nord. 

« La relève n'est pas en reste, les jeunes filles de la catégorie Atome B (8 à 9 ans) ont également connue une belle progression cet été », affirme le directeur des Tornades de Laval, Steven Desaulniers.

Des statistiques enviables

Voici les moyennes au bâton:

    * Maeva Fréchette : 0.769  (séries éliminatoires)
    * Rosalie Couture : 0.714  (séries éliminatoires)
    * Éloïse Desjardins : 0.714  (séries éliminatoires)
    * Camille Gélinas : 0.700 (saison régulière)
    * Charlie Perron : 0.600 (saison régulière)
    * Kasara Faille : 0.591  (saison régulière)

À titre indicatif, Larry Walker, l’ancien des Expos de Montréal, a été élu au temple de la renommée du Baseball majeur avec une moyenne à vie de 0.313.

Plus de demande que de places : ascension du baseball chez les filles

Un nombre record de 100 filles (tous âges confondus) se sont inscrites pour jouer au baseball sur le territoire lavallois, dont 59 jouent exclusivement pour les Tornades, qui ne refusent aucune inscription. Pour Chantal Aubry, entraîneure en chef des Tornades dans la division Moustique, « C’est la passion pour le baseball, pour la saine compétition et pour l'esprit d'équipe qui sont au coeur des valeurs de l'organisation, en plus d’aider nos filles à croître, à se développer et à croire en elles-mêmes. »

Les inscriptions pour les camps automne-hiver des Tornades ont été comblées en 24 heures et la liste d’attente s’est également remplie rapidement.

Le programme des Tornades consiste à regrouper des jeunes filles de partout sur le territoire de Laval et de faire des équipes composées que de filles qui, selon un sondage récent, seraient 87,8 % à préférer évoluer dans des équipes composées entièrement de filles.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.