Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Parc de la Rivière-des-Mille-Îles

Christine Métayer prend le relais à la direction générale d’Éco-Nature

durée 10h00
4 mars 2021
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

L'organisme Éco-Nature et le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles viennent d'annoncer la nomination de Christine Métayer au poste de directrice générale. Elle succédera à Isabelle Labarre à compter de lundi prochain, 8 mars.

De 2011 à aujourd’hui, Christine Métayer a mis à profit sa capacité à mobiliser des équipes et à piloter des changements de positionnement stratégique ou de structure organisationnelle, dans des périodes charnières, dans le but de contribuer au déploiement du mandat de l’Institut national de santé publique du Québec.

De conseillère aux directions scientifiques à directrice de la valorisation scientifique, son parcours en gestion de projets et de personnel l’a parfaitement préparée à prendre la direction d’Éco-Nature au moment où ce dernier poursuit le développement de grands projets structurants, comme l’agrandissement du refuge faunique et l’implantation du projet de transport récréatif et utilitaire.

« Forte d’un excellent leadership collaboratif et dotée d’une incroyable expérience comme dirigeante, Christine est la candidate tout indiquée pour relever ce nouveau défi. La mission d’Éco-Nature lui tient particulièrement à cœur, elle qui réside aux abords de la rivière des Mille Îles », a souligné le président du conseil d’administration, David Maréchal.

La vaste expertise de Christine Métayer dans le monde scientifique promet également d’être un atout pour assurer les missions d’Éco-Nature, soit la conservation, la protection et la mise en valeur des milieux naturels. Son dynamisme, son sens politique forgé par ses années dans la fonction publique et ses remarquables capacités communicationnelles aideront certainement l’organisme à naviguer à travers les différents enjeux financiers, touristiques et environnementaux que lui réservent les prochaines années.

En poste depuis avril 2020, Isabelle Labarre s’est investie de tout cœur dans la mission d’Éco-Nature et du Parc de la Rivière-des-Mille-Îles, dans un mandat qui aura été marqué par les défis logistiques et sanitaires engendrés par la pandémie.

« Je quitte cette organisation exceptionnelle avec un pincement au cœur. Néanmoins, je suis fière du bilan de la dernière année, qui s’avère fort positif malgré les nombreux défis qu’a présentés la gestion d’un parc en temps de COVID. Ensemble, nous avons révisé avec succès tous nos processus de prestation de services. Nous avons aussi été en mesure de lancer un projet qui me tenait particulièrement à cœur, soit la mise en place d’un chantier RH. Ce dernier a notamment permis d’amorcer un travail de révision important des politiques de gestion des ressources humaines et d’aboutir la formation d’une équipe de direction exceptionnelle, composée de jeunes gestionnaires de grand talent », a déclaré Mme Labarre.

Éco-Nature œuvre pour la protection, la conservation et la mise en valeur de la rivière des Mille Îles et de ses affluents, avec l’appui de la communauté et au bénéfice de celle-ci. Fondé en 1987 et géré depuis le tout début par Éco-Nature, le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles offre une expérience écotouristique de grande qualité, dans le respect des milieux naturels, qui profite à plus de 150 000 visiteurs annuellement.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 mai 2024

La majorité des Canadiens appuient l'avortement, selon un sondage

Huit Canadiens sur dix – dont près de neuf Québécois sur dix – soutiennent le droit des femmes à l'avortement et deux sur trois ne veulent pas que la disposition de dérogation soit utilisée pour restreindre l'accès à ce service, selon un nouveau sondage. Le sondage de la firme Léger suggère également que le soutien à l'idée qu'une province ...

17 mai 2024

Québec veut déployer une «équipe volante publique» pour les besoins criants en santé

Le gouvernement du Québec dit vouloir déployer prochainement une «équipe volante publique» de professionnels de la santé pour faire face aux besoins critiques dans certaines régions, une approche qui s'inscrit dans la volonté de contrer l'utilisation des agences. L'équipe serait déployée d'abord en Abitibi-Témiscamingue et sur la Côte-Nord, où de ...

16 mai 2024

SCHL: le Canada devrait pouvoir construire au moins 130 000 logements de plus

Avec les ressources dont il dispose, le Canada devrait pouvoir construire de 130 000 à 225 000 logements de plus chaque année, soutient la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Mathieu Laberge, premier vice-président, Économie et perspectives de l'habitation, à la Société canadienne d'hypothèques et de logement, affirme que le ...