X
Rechercher
Publicité

Parc de la Rivière-des-Mille-Îles

Christine Métayer prend le relais à la direction générale d’Éco-Nature

durée 10h00
4 mars 2021
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Salle des nouvelles

L'organisme Éco-Nature et le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles viennent d'annoncer la nomination de Christine Métayer au poste de directrice générale. Elle succédera à Isabelle Labarre à compter de lundi prochain, 8 mars.

De 2011 à aujourd’hui, Christine Métayer a mis à profit sa capacité à mobiliser des équipes et à piloter des changements de positionnement stratégique ou de structure organisationnelle, dans des périodes charnières, dans le but de contribuer au déploiement du mandat de l’Institut national de santé publique du Québec.

De conseillère aux directions scientifiques à directrice de la valorisation scientifique, son parcours en gestion de projets et de personnel l’a parfaitement préparée à prendre la direction d’Éco-Nature au moment où ce dernier poursuit le développement de grands projets structurants, comme l’agrandissement du refuge faunique et l’implantation du projet de transport récréatif et utilitaire.

« Forte d’un excellent leadership collaboratif et dotée d’une incroyable expérience comme dirigeante, Christine est la candidate tout indiquée pour relever ce nouveau défi. La mission d’Éco-Nature lui tient particulièrement à cœur, elle qui réside aux abords de la rivière des Mille Îles », a souligné le président du conseil d’administration, David Maréchal.

La vaste expertise de Christine Métayer dans le monde scientifique promet également d’être un atout pour assurer les missions d’Éco-Nature, soit la conservation, la protection et la mise en valeur des milieux naturels. Son dynamisme, son sens politique forgé par ses années dans la fonction publique et ses remarquables capacités communicationnelles aideront certainement l’organisme à naviguer à travers les différents enjeux financiers, touristiques et environnementaux que lui réservent les prochaines années.

En poste depuis avril 2020, Isabelle Labarre s’est investie de tout cœur dans la mission d’Éco-Nature et du Parc de la Rivière-des-Mille-Îles, dans un mandat qui aura été marqué par les défis logistiques et sanitaires engendrés par la pandémie.

« Je quitte cette organisation exceptionnelle avec un pincement au cœur. Néanmoins, je suis fière du bilan de la dernière année, qui s’avère fort positif malgré les nombreux défis qu’a présentés la gestion d’un parc en temps de COVID. Ensemble, nous avons révisé avec succès tous nos processus de prestation de services. Nous avons aussi été en mesure de lancer un projet qui me tenait particulièrement à cœur, soit la mise en place d’un chantier RH. Ce dernier a notamment permis d’amorcer un travail de révision important des politiques de gestion des ressources humaines et d’aboutir la formation d’une équipe de direction exceptionnelle, composée de jeunes gestionnaires de grand talent », a déclaré Mme Labarre.

Éco-Nature œuvre pour la protection, la conservation et la mise en valeur de la rivière des Mille Îles et de ses affluents, avec l’appui de la communauté et au bénéfice de celle-ci. Fondé en 1987 et géré depuis le tout début par Éco-Nature, le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles offre une expérience écotouristique de grande qualité, dans le respect des milieux naturels, qui profite à plus de 150 000 visiteurs annuellement.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Reprise complète des activités du comptoir multiservice

Depuis le 16 mai, le comptoir multiservice de la Ville de Laval, situé au 1333, boulevard Chomedey, est de nouveau pleinement accessible aux citoyens, principalement sur rendez-vous.  Afin d’assurer la sécurité de tous et conformément aux directives du gouvernement du Québec et de la Direction de la santé publique, il est demandé aux visiteurs du ...

durée Hier 16h00

Comment peut-on avoir peur de l'Amour?

En cette Journée internationale contre l'homophobie, je voudrais souligner l’absurdité de ce terme, homophobie. En premier lieu, il faut savoir que l’homosexualité a été retirée de la liste des maladies mentales de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le 17 mai 1990. Ce qui signifie que cela fait un tout petit peu plus de 30 ans que le Monde ...

durée Hier 11h00

Lancement d’un nouveau Balado LGBTQ+, signé la Fondation Émergence

En cette Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie (JICHT), la Fondation Émergence est fière de dévoiler un tout nouvel élément de sensibilisation aux enjeux LGBTQ+, soit un Balado de six épisodes qui explorera les différents types de violences auxquelles font face les communautés LGBTQ+ : physiques, psychologiques, sexuelles, ...