Publicité

4 mai 2021 - 12:00

La vaccination pour les personnes autistes est offerte de deux façons

Vaccination : consignes pour les personnes ayant une déficience physique, intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme

Par Catherine Deveault

Les personnes incluses dans le nouveau groupe de vaccination sont celles avec une déficience physique (motrice, langage, visuelle, auditive), une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. Une personne proche aidante d’une personne ayant un trouble du spectre de l’autisme pourrait se faire vacciner si elle est présente 3 jours par semaine ou plus en soutien à son proche.

Considérant que les enfants mineurs de moins de 16 ans n’ont pas accès à la vaccination contre la COVID et que le nombre de vaccins disponibles au Québec est grand, la Direction de la Santé publique du Québec a décidé d’ouvrir la possibilité aux deux parents d’un enfant handicapé mineur de se faire vacciner dès aujourd’hui.

La vaccination pour les personnes autistes est offerte de deux façons :

- Dans une clinique de vaccination (pour les personnes de 16 et plus);

- Dans une pharmacie (pour les personnes de 18 ans et plus).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.