Publicité

19 mai 2021 - 06:00

Politique régionale de développement social

Laval octroie plus de 650 000 $ à des organismes de la région

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval a octroyé six subventions totalisant 656 748 $ en vertu de l'Entente sectorielle pour la mise en œuvre de la PRDS 2019-2022, intervenue entre le ministère des Affaires municipales et de l'Habitation, la Ville de Laval, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval et la Direction de la santé publique du Québec, et grâce au soutien de la Fondation Lucie et André Chagnon.

Couvrant la période du 1er avril 2021 au 31 mars 2022, ce levier financier soutiendra les réalisations de six cellules de travail de la PRDS composées de représentants d'une quarantaine d'organisations, en vue de mettre en place des concertations intersectorielles et multiréseaux pour favoriser l’amélioration des conditions de vie des résidents et pour répondre aux besoins des personnes et des communautés.

« Quel plaisir de constater une fois de plus le dynamisme des Lavalloises et des Lavallois ainsi que leur désir de rendre meilleure leur communauté! Grâce à ce soutien, les organismes de la région pourront travailler ensemble pour le mieux-être des citoyennes et des citoyens. Ainsi, ils contribueront à augmenter la qualité de vie de la population et nous pouvons en être fiers », de dire Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation.

Le plan d’action 2019-2024 de la Politique régionale de développement social (PRDS) de Laval a été dévoilé le 18 octobre 2019. À l’issue d’ateliers de travail et de partenariat auxquels plus de 170 personnes ont participé, 51 actions ont été identifiées.

Ces actions visent globalement à identifier et à définir les problématiques vécues sur le territoire, à se doter d’outils de gestion, à assurer un transfert des connaissances et à définir des stratégies d’intervention axées sur une compréhension fine des enjeux.

De son côté, le maire de Laval, Marc Demer souligne, « Le plan d’action de la PRDS nous permet d’agir de façon concertée avec nos grands partenaires pour soutenir les communautés de proximité et réduire les inégalités sociales. Cette importante aide financière constitue un levier additionnel de premier plan pour la consolidation des six concertations locales et intersectorielles sur notre territoire, afin d’améliorer les conditions de vie des résidents de Laval. »

Précisions sur les subventions accordées

  • La Maison des jeunes de l'Est, 125 754 $, secteur d'aménagement 1 (Duvernay, Saint-François et Saint-Vincent-de-Paul)
  • La Parentèle de Laval, 101 947 $, secteur d'aménagement 2 (Pont-Viau, Renaud-Coursol et Laval-des-Rapides)
  • Le Comité de développement local de Chomedey, 96 869 $, secteur d'aménagement  3 (Chomedey)
  • Les Clubs 4H du Québec, 113 491 $, secteur d'aménagement 4 (Sainte-Dorothée, Laval-Ouest, Laval-les-Îles, Fabreville-Ouest et Laval-sur-le-Lac)
  • Les Clubs 4H du Québec, 101 382 $, secteur d'aménagement 5 (Fabreville-Est et Sainte-Rose)
  • La Maison de quartier Vimont, 117 305 $, secteur d'aménagement 6 (Vimont et Auteuil)

« La concertation est reconnue par l'ensemble des acteurs locaux et régionaux comme une force à Laval. Celle-ci permet le développement d'une vision commune et de projets porteurs qui apportent des changements souhaités par les communautés locales. Grâce à cette subvention, ces acteurs locaux pourront bénéficier d'un soutien professionnel dans le but de réaliser des projets qui amélioreront les conditions de vie des Lavallois », d’ajouter Christian Gagné, président-directeur général du CISSS de Laval

Le plan d’action 2019-2024 de la PRDS est disponible sur la page Politique régionale de développement social.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.