Publicité

1 juillet 2021 - 14:30 | Mis à jour : 14:37

Soutenir le développement du seul établissement collégial à Laval 

Rehaussement de la capacité d'accueil au Collège Montmorency

Par Catherine Deveault

La ministre de l’Enseignement supérieur, madame Danielle McCann, a annoncé, le 18 juin, qu’elle octroyait un rehaussement substantiel de la capacité d’accueil du Collège Montmorency. Dès  l’automne prochain, le nombre d’étudiants financés passera de 7 000 à 7 820. Il s’agit d’un bond important qui  s’ajoute à la hausse de 800 étudiants annoncée à l’automne 2019.

Ainsi, depuis l’année scolaire 2019-2020, le seul établissement collégial de Laval a vu sa capacité d’accueil passer de 6 200 à 7 820 étudiants, une fluctuation haussière de plus de 1 620 soit une augmentation de près de 26 % par rapport à l’année scolaire 2018-2019.  

Cette annonce confirme que le Collège Montmorency sera mieux soutenu financièrement et cela lui permettra de s’adapter à l’évolution démographique à laquelle il fait face. Plus spécifiquement, cette nouvelle découle de l’annonce de la ministre concernant l’augmentation du nombre de nouvelles places dans les cégeps francophones d’ici les 10 prochaines années. 

« Au cours de la dernière année, des décisions importantes ont été prises par le Ministère de l’Enseignement supérieur au sujet du développement du Collège. Après l’annonce d’un investissement de près de 8M$ pour  moderniser le Complexe de sécurité incendie (CSI), nous sommes heureux de constater que nous pouvons poursuivre sur cette lancée et permettre au Collège d’offrir à sa population étudiante des services de qualité  favorisant la réussite. Il s’agit d’un soutien historique », de dire le directeur général du Collège Montmorency, monsieur Olivier Simard. 

Les prochaines générations de Lavallois pourront étudier dans leur Collège  

Dans un contexte démographique où le nombre de jeunes en âge de fréquenter un cégep connaît une croissance importante dans la région métropolitaine de Montréal, cette hausse constitue une excellente nouvelle pour le  Collège, mais également pour la région de Laval. L’augmentation de la clientèle prévue ces prochaines années laisse ressortir un défi majeur au niveau de l’accessibilité aux études collégiales. Ainsi, le ministère de l’enseignement supérieur, au-delà de l’annonce faite aujourd’hui, vient également fixer la capacité d’accueil  pour 2029 à près de 9 300 étudiants.  

« Cette annonce vient confirmer que le Collège Montmorency pourra accueillir un plus grand nombre d’étudiantes et d’étudiants sur ses campus, ce qui constitue une excellente nouvelle pour les jeunes de la région  de Laval », affirme la présidente du conseil d’administration du Collège Montmorency, madame Christianne Pichette. 

De son côté, madame Danielle McCann tenait à souligner les éléments suivants. « L’enseignement supérieur est une priorité pour notre gouvernement et nous agissons en ce sens.  Cette hausse des places pour le Collège Montmorency était nécessaire afin de mieux refléter la réalité et les  besoins de la région. Je suis très heureuse de cette annonce, et nous continuerons notre collaboration avec le Collège afin de l’accompagner dans le déploiement de ces nouvelles places, au bénéfice des étudiantes et des  étudiants. » 

Quant à lui, le ministre responsable de la région de Laval, monsieur Benoit  Charrette a tenu à préciser « qu’il est essentiel de soutenir le développement des grandes villes du Québec et à  ce titre, l’accessibilité aux études supérieures est un incontournable. Le Collège Montmorency pourra donc  poursuivre les efforts déployés au cours des dernières années afin d’offrir un enseignement de qualité et répondre adéquatement aux besoins de la population étudiante. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.