Publicité

12 juillet 2021 - 15:00

Les Loisirs Ste-Béatrice et le Relais familial d’Auteuil

Inauguration du Jardin collectif Parc des Saules 

Par Catherine Deveault

Les Loisirs Ste-Béatrice (LSB Laval) et le Relais familial d’Auteuil avaient ressentaient une grande fierté en procédant à l’inauguration du Jardin collectif Parc des Saules, situé dans le quartier lavallois d’Auteuil.

Pour l’occasion, ils étaient entourés de jardiniers, de bénévoles, de partenaires, ainsi que de madame Jocelyne Frédéric-Gauthier, conseillère municipale d'Auteuil, et de madame Anabela Monteiro, attachée politique du député provincial de Vimont, monsieur Jean Rousselle.  

Le Jardin collectif Parc des Saules fait suite au projet pilote de jardin collectif réalisé en 2020 pour les  camps de jour des LSB Laval et du Relais familial d’Auteuil.  

« Nous avons été impressionnées et enchantées par l’engouement remarquable suscité par le projet  pilote du Jardin collectif Parc des Saules mis en place à l’été 2020 auprès des jeunes ainsi qu’auprès de  leurs parents et de certains résidents du quartier Auteuil. Motivés par la réussite de ce projet, les LSB Laval et le Relais familial d’Auteuil ont décidé de déployer cette année le projet à une plus grande échelle », ont déclaré mesdames Gina Mori, directrice générale des LSB Laval et Lyne Sylvain, directrice du Relais familial d’Auteuil.  

Espace de jardinage pour tous

Rappelons qu’un jardin collectif est un espace commun de jardinage aménagé de manière à être cultivé  conjointement par l’ensemble des jardiniers. L’entretien de la superficie totale est de la responsabilité  de tous. La récolte est, quant à elle, partagée équitablement entre tous les membres.  

Dans cette perspective, le Jardin collectif Parc des Saules à Auteuil vise à :  

- promouvoir et favoriser les saines habitudes de vie auprès des citoyens (jeunes et adultes) du quartier d’Auteuil et des environs;  

- offrir aux citoyens d’Auteuil un espace d’apprentissage, de loisirs et d’échanges;  

  • développer un savoir-faire dans la communauté et un sentiment d’appartenance;
  • mettre en contact les citoyens avec la nature en les faisant participer au verdissement de leur milieu de vie;  

- initier et sensibiliser les enfants au jardinage;  

- favoriser les liens intergénérationnels et multiculturels.  

De nombreuses étapes franchies depuis le tout début du projet  

Le coup d’envoi du projet du Jardin collectif Parc des Saules a été donné au tout début du mois de février  2021 avec un appel à la communauté par les LSB Laval et le Relais familial d’Auteuil. Plusieurs citoyens et citoyennes se sont joints au projet.

Au fil des mois, ce projet a de plus en plus pris forme grâce à des membres jardiniers et quelques bénévoles. C’est toujours dans une ambiance festive que petits et grands se sont activés afin d’aménager l’espace jardin et construire, entre autres, les bacs où ont été plantés les semis. Leurs multiples efforts ont porté fruit puisque le jardin resplendit aujourd’hui par sa riche palette verdoyante qui débordera sous peu de fruits, de légumes et  de fines herbes. 

« Cela a été pour nous très réjouissant et stimulant de voir nos membres jardiniers et bénévoles s’investir avec autant d’ardeur dans le projet du Jardin collectif Parc des Saules. Enfin, nous tenons à souligner que la réalisation de ce projet a été rendu possible grâce à l’appui de la Ville de Laval, par le biais de  son Programme d'assistance financière pour le soutien au démarrage de jardins communautaires et collectifs sur le domaine public destiné aux organismes communautaires, de monsieur Jean Rousselle, député de Vimont, et de l’entreprise Lefebvre & Benoit, matériaux de construction. Un merci également  à IGA extra Marché Auteuil qui nous a offert gracieusement le menu du pique-nique se déroulant dans le cadre de l’inauguration. Nous remercions très chaleureusement toutes ces personnes et entreprises  pour leur contribution. », ont conclu mesdames Gina Mori, directrice générale des LSB Laval et Lyne  Sylvain, directrice du Relais familial d’Auteuil.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.