Publicité

3 septembre 2021 - 09:01 | Mis à jour : 8 septembre 2021 - 10:17

Remise de médailles de l’Assemblée nationale du Québec

Monique Sauvé récompense dix citoyens de Fabre

Lors d’une cérémonie tenue dans le respect des consignes et directives de la santé publique, la députée de Fabre et porte-parole de l’opposition officielle pour les aînés et les proches aidants, Madame Monique Sauvé, a salué l’implication de dix citoyens oeuvrant dans la circonscription. 

La cérémonie de remise de médailles 2021 a eu lieu le 31 août au Château Taillefer Lafon.

La médaille de l’Assemblée nationale du Québec est remise par les députés en guise de reconnaissance, à des personnes de leur choix, à titre de cadeau officiel, à des députés d’autres parlements, à des élus ou à d’autres personnalités lors de missions à l’extérieur du Québec ou à l’occasion d’accueils à l’hôtel du Parlement.

« Par votre dévouement, votre engagement, votre implication et votre leadership, vous contribuez tous à une qualité de vie exceptionnelle pour les familles, les enfants et les aînés de Fabre. C’est donc avec une grande émotion que j’ai enfin pu reconnaître votre immense travail, vous reconnaître à votre juste valeur. Vous inspirez véritablement les citoyens de tout l’ouest de Laval », a souligné la députée.

Les dix récipiendaires récompensés cette année sont :

  • Jean-Jacques Beldié (Association de citoyens de Laval-sur-le-Lac)
  • Benoît Brabant (FC Laval)
  • Julie Bruyère (Maison de Lina)
  • Joanna Colida (Académie de l’enfance)
  • Linda Delisle (Manoir du Ruisseau)
  • Jacques Fournier (Comité des résidents du Centre d’hébergement de soins de longue durée Sainte-Dorothée)
  • Claire Harnois (Société Saint-Vincent-de-Paul Sainte-Dorothée)
  • Normand Jacques (Quartier des arts du Cheval Blanc)
  • Myriam Stephens (Collège Citoyen)
  • Mélanie Tremblay (Loisirs Sainte-Dorothée)

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.