X
Rechercher
Publicité

Le 3 mai prochain

La Coalition pour la dignité des aînés tiendra des États généraux sur les conditions de vie des aînés

durée 10h40
21 février 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

La Coalition pour la dignité des aînés a annoncé la tenue d’États généraux sur les conditions de vie des aînés qui se dérouleront à Québec le 3 mai prochain.

« Nous souhaitons voir les représentants de la société civile et les experts québécois se positionner relativement aux 38 solutions que nous avons élaborées, afin de les parfaire, de les prioriser et de mettre de l’avant les meilleurs moyens de mieux vieillir au Québec », a expliqué madame Rose-Mary Thonney, présidente de l’association québécoise des retraités des secteurs publics et parapublics (AQRP).

Les 38 solutions proposées par la Coalition sont regroupées sous quatre thèmes : la santé, les finances, les droits des aînés et la participation citoyenne.

Santé

La Coalition pour la dignité souhaite en finir avec la vision hospitalo-centriste du système de santé qui va à l’encontre de la volonté de la majorité qui souhaite rester à la maison le plus longtemps possible.

Les budgets destinés aux soins et aux services à domicile devront être ajustés à cette volonté. Des  investissements plus importants devront être faits en matière de prévention ainsi qu’en promotion des  saines habitudes de vie.

Finances

La bonification du Supplément de revenu garanti et de la Pension de la sécurité de la vieillesse, le crédit d’impôt pour les frais médicaux ainsi que la diminution du seuil d’admissibilité de 3 % à 1,5 % pour les 65 ans et plus figurent parmi les 38 solutions proposées par la Coalition. 

« En avril 2021, L’IRIS a établi le revenu individuel viable moyen au Québec à 28 000 $. Selon les statistiques actuellement disponibles, près de 33 % des aînés québécois ont des revenus inférieurs à 20 000 $. C’est inacceptable » a tenu à rappeler M. Pierre Lynch, président de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR). 

Défense des droits

Les droits des aînés doivent être mieux protégés. La pandémie a été une prise de conscience, mais des situations inacceptables existaient bien avant celle-ci. 

Avec plus du quart de la population québécoise qui sera âgée de plus de 65 ans d’ici les 15 prochaines années, il est impératif de créer un poste de protecteur des aînés, indépendant du réseau de la santé et du gouvernement. 

Participation citoyenne

La Coalition pour la dignité des aînés propose que des projets soient mis en place pour permettre aux aînés de s’exprimer et de s’intégrer dans leur communauté. 

« La participation citoyenne est un pan incontournable de la vie des aînés qui, pour la vaste majorité, sont autonomes, socialement actifs, économiquement indépendants et contribuent activement à la société. » a expliqué Mme Mireille Beaulac, présidente de l’Alliance des associations des retraités (AAR).

Les États généraux sur les conditions de vie des aînés se dérouleront le 3 mai prochain à Québec.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 mai 2022

Ce samedi, régalez-vous avec la fête du croissant

La Fête du croissant est un événement annuel convivial qui regroupe cette année 85 boutiques (boulangeries, chocolateries ou pâtisseries) où l’on confectionne des croissants à la main, pur beurre, selon les règles de l’art. Cette occasion permet aux artisans boulangers de mettre de l’avant leurs savoir-faire ainsi que de remercier les ...

27 mai 2022

L’Escouade prévention nouveaux travailleurs est une nouvelle initiative de la CNESST

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) agit à nouveau avec proactivité en offrant un nouveau service aux milieux de travail. Elle invite les employeurs de Laval à faire appel à son Escouade prévention nouveaux travailleurs pour animer un atelier d’échange sur la santé et la sécurité du ...

26 mai 2022

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de ...