Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Campagne de financement du Centre de pédiatrie sociale Laval 

Des mamans de coeur tendent la main pour des enfants défavorisés

durée 18h00
4 avril 2022
Stéphane Tremblay
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Stéphane Tremblay, Journaliste

Des mamans, qui portent la cause dans leur coeur, donnent au suivant croyant au plein potentiel d’enfants vulnérables et défavorisés de Laval. 

Jusqu’à la fête des Mères, le 8 mai, ces mamans feront du porte-à-porte, téléphoneront à leurs confrères de travail et solliciteront les membres de leur famille afin d’amasser la somme de 20 000$ qui seront remis au Centre de pédiatrie sociale Laval.

Une première édition d’une campagne de financement « Mamans de coeur » dans laquelle participent des mamans donatrices, bénévoles, employées, partenaires, ambassadrices et alliées du centre. Elles forment ce groupe de femmes sensibles à la cause de la pédiatrie sociale, qui ont accepté de faire rayonner l’organisme et sa mission au sein de leur entourage.

Chacune de ces mères s’est donnée comme objectif de récolter 1000$ durant cette levée de fonds participative.

« J'ai l'immense privilège d'avoir deux enfants en santé et bien entourés, qui vivent dans des conditions leur permettant de devenir tout ce qu'ils voudront. Malheureusement, tous n'ont pas cette chance. Tout près de nous, à Laval, des enfants vivent en situation de grande vulnérabilité. Je trouve que le travail du Centre de pédiatrie sociale est primordial, c’est donc naturel pour moi de m’impliquer et de solliciter mon réseau », soutient Mélanie Zawahiri, avocate en immobilier.

Des témoignages du coeur

Dans une vidéo de deux minutes, des familles racontent l’importance du centre dans leur vie. 

« Le centre m’a motivée. Si j’ai pris confiance en moi aujourd’hui, c’est grâce à eux », livre une mère de famille, portant le hidjab.  

 « J’ai trouvé ici, le complément de ma famille », renchérit une autre mère de famille, avant de joindre ses mains, paume contre paume, dans une posture sacrée en signe de prière...et de remerciements.

Le centre offre des activités éducatives, cliniques et scolaires ainsi que des soins médicaux et psychosociaux aux jeunes des milieux défavorisés de même qu’à leurs familles.

« Ils m’ont beaucoup aidé parce que j’avais beaucoup de problèmes d’impulsivité. On m’a aidé à contrôler mes émotions », raconte un adolescent.

La clientèle du centre est caractérisée par un faible revenu, peu de scolarité, voire de l'analphabétisation, des familles nombreuses, parfois monoparentales. Certaines familles sont issues de l'immigration et ont un statut précaire, en plus d'avoir vécu plusieurs traumatismes liés à leur parcours migratoire.

« Pour vraiment les accompagner dans leurs besoins, on va évaluer ensemble les besoins des enfants et de leur famille,  pour ensuite leur offrir du soutien où ils en ont le plus besoin », souligne la Dre Véronique Longpré, médecin de famille au centre.

Besoin urgent d’argent

Doté de maintenant trois points de service, le Centre de pédiatrie sociale Laval à un besoin urgent de financement. Plus du tiers de l’argent provient des dons des particuliers. 

Actuellement, la demande pour les services de pédiatrie sociale à Laval est criante. 

« Les enfants vulnérables que nous aidons sont les adultes et les parents de demain. En agissant tôt et en créant un cercle protecteur autour d’eux, nous leur fournissons tous les outils pour qu’ils deviennent des citoyens responsables et bienveillants », mentionne Mylène Du Bois, directrice générale.

Cette dernière, dit trouver sa plus grande motivation dans le fait de savoir que son équipe et elle, font une réelle différence en changeant les vies au quotidien de ces enfants moins bien nantis.  

« Nos interventions en pédiatrie sociale auront un impact non seulement sur les enfants, mais également sur l’ensemble de la communauté dans laquelle ils évoluent et les générations futures », ajoute Mme Du Bois.

Le président du conseil d’administration du centre, Jean-Marius Mottet, a lui aussi à cœur l’avenir de ces futurs médecins, qui sait!

« On investit sur des enfants, la richesse de notre société, le futur de notre société. À mon avis, c’est la meilleure place pour investir ».

Le centre contribue au développement global des enfants et des adolescents qui présentent des problèmes de développement, de socialisation ou de santé en milieu défavorisé. 

Cet organisme lavallois, certifié par le réseau de pédiatrie sociale en communauté du Dr Julien, est venu en aide à un premier jeune fragilisé il y a dix ans. 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Nouvel outil pour combattre le cancer du poumon

Un nouvel outil développé par des chercheurs des universités Laval et McGill permettrait de déterminer avec une précision d'environ 95 % le risque de voir le cancer réapparaître chez un patient qui a subi une résection d’une tumeur pulmonaire. Les équipes des professeurs Logan Walsh et Daniela Quail, de l’Université McGill, et Philippe Joubert, ...

durée Hier 12h00

SAAQ: la transition informatique implique la suspension de plusieurs services courants

Une transformation informatique qui vise à offrir bientôt des services en ligne simples d’utilisation et sécuritaires à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est en cours depuis jeudi dernier, jusqu’au 20 février prochain, mais elle implique la suspension de plusieurs services courants. Par exemple, aucun véhicule ne peut être ...

30 janvier 2023

Québec: minorités visibles sous-représentés chez les dirigeants d'organismes publics.

Un nouveau rapport publié lundi constate que les membres des minorités visibles sont encore sous-représentés dans les postes de direction des organismes publics québécois. La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse constate que les obstacles persistent non seulement pour accéder aux emplois, mais encore davantage pour la ...