Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Université Laval

Le Laboratoire pour la progression des femmes dans les sports au Québec voit le jour

durée 15h00
28 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Une nouvelle unité mixte de recherche de l’Université Laval, qui marie les forces universitaires à celles de partenaires, permettra de documenter en temps réel la situation de l’équité des genres dans les sports au Québec.

Le ministère de l’Éducation du Québec accorde 1,25 million de dollars sur cinq ans pour la création du laboratoire pour la progression des femmes dans le sport au Québec (PROFEMS). 

« Cela fait plusieurs années que nous travaillons pour donner plus de place aux filles et aux femmes dans le sport, le plein air et l’activité physique. Il est crucial d’avoir de l’information à jour pour guider nos actions et nos politiques. Dans ce contexte, l’implantation d’un laboratoire de recherche multidisciplinaire nous apparaît très pertinente et en accord avec les recommandations émises par le groupe de travail provincial sur le sujet. Elle s’ajoute à plusieurs autres initiatives en cours pour favoriser la progression des femmes dans le sport de manière concrète et efficace. », indique Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine. 

Ce laboratoire multidisciplinaire facilitera le maillage entre les besoins exprimés par le milieu et l’expertise universitaire. La direction de cette unité mixte est confiée à Guylaine Demers, qui est professeure au Département d’éducation physique de l’Université Laval et qui a développé depuis de nombreuses années une expertise de pointe sur l’équité des genres dans le milieu sportif. 

 « Le Lab, c’est le chaînon manquant dans notre système sportif québécois. Si on veut faire progresser la situation des femmes, on doit comprendre pourquoi il y a si peu de femmes actives dans le système et évaluer l’efficacité de nos stratégies actuelles. Le Lab est là pour répondre à ce type de questions. », explique Guylaine Demers. 

Le Laboratoire PROFEMS produira des données probantes et dressera un portrait systématique de la place occupée par les filles, les femmes et les personnes qui s’identifient comme telles dans le secteur du sport. Attentif aux besoins comme aux préoccupations du milieu, le laboratoire participera activement à la diffusion de connaissances et de bonnes pratiques.

PROFEMS travaillera, de façon complémentaire, avec de nombreux partenaires. Le laboratoire pourra, entre autres, bénéficier de certains moyens déployés par le Centre canadien de recherche sur l’équité des genres+ en sport (E-Alliance) et il agira en synergie avec l’organisme sans but lucratif Égale Action.

Ce laboratoire permettra au Québec de se positionner comme chef de file dans la francophonie pour la compilation, la production et la diffusion de recherches sur l’équité des genres dans les sports.

« La création de cette unité mixte de recherche démontre que l’Université Laval fait partie de la solution pour construire une société plus inclusive, dans une multitude de domaines. Je félicite la professeure Guylaine Demers pour sa détermination à promouvoir la place des femmes dans les activités sportives et je remercie le gouvernement du Québec pour le financement de cette initiative unique, qui permettra sans doute à davantage de personnes de s’épanouir dans le monde du sport. », soutient Sophie D’Amours, rectrice de l’Université Laval.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Jour de la marmotte : Fred est décédé la veille de sa prédiction

La célèbre marmotte de Val-d’Espoir en Gaspésie, Fred, est malheureusement décédée cette nuit la veille de sa prédiction au sujet de la longueur de l’hiver à l’occasion du Jour de la marmotte. La petite bête poilue avait neuf ans, mais la petite localité est connue pour son évènement depuis quatorze ans. Toutefois, la cérémonie a bien eu lieu, ...

durée Hier 12h15

Nouvel outil pour combattre le cancer du poumon

Un nouvel outil développé par des chercheurs des universités Laval et McGill permettrait de déterminer avec une précision d'environ 95 % le risque de voir le cancer réapparaître chez un patient qui a subi une résection d’une tumeur pulmonaire. Les équipes des professeurs Logan Walsh et Daniela Quail, de l’Université McGill, et Philippe Joubert, ...

31 janvier 2023

SAAQ: la transition informatique implique la suspension de plusieurs services courants

Une transformation informatique qui vise à offrir bientôt des services en ligne simples d’utilisation et sécuritaires à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est en cours depuis jeudi dernier, jusqu’au 20 février prochain, mais elle implique la suspension de plusieurs services courants. Par exemple, aucun véhicule ne peut être ...