Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Communauté métropolitaine de Montréal

Un tarif préférentiel pour les résidents de la Communauté métropolitaine de Montréal à Espace pour la vie

durée 09h30
9 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Les résidents des 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) bénéficient à compter de cette semaine d’un tarif préférentiel sur les droits d’entrée dans les cinq musées d’Espace pour la vie, soit le Biodôme, la Biosphère, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium Rio Tinto Alcan. 

Grâce à cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre d’une entente conclue récemment entre la CMM et la Ville de Montréal, les résidents du Grand Montréal pourront profiter d’un rabais de 20 à 25 % sur le prix régulier d’un billet individuel ou familial.

Par exemple, un visiteur adulte paiera son entrée 16,50 $ plutôt que 22 $ ; une famille d’un maximum de 2 adultes et 3 enfants de 5 à 17 ans déboursera quant à elle 46,75 $ plutôt que 60,75 $. Profitez-en pour faire le plein de nature cet été !

Rappelons que la CMM participe au financement des activités des équipements métropolitains, composés des musées d’Espace pour la vie ainsi que du Cosmodôme de Laval. Par leur mission, ces musées jouent un rôle clé dans le développement et le dynamisme culturel, scientifique et économique du Grand Montréal.

Avec des installations et des expositions de calibre international, ils contribuent à l’attractivité et au rayonnement du Grand Montréal, accueillant chaque année des milliers de visiteurs des quatre coins du monde. Au total, la contribution financière de la CMM s’élève à 25,5 M$ depuis sa création en 2001.

« La CMM a non seulement pour vision de bâtir une région métropolitaine compétitive et attractive, mais aussi une communauté solidaire et responsable. Ces institutions incarnent pleinement ces valeurs, c’est pourquoi une contribution financière leur est accordée annuellement afin de soutenir leurs activités et de favoriser ainsi l’apprentissage et la conscientisation de la population à l’égard de la nature et de l’espace. J’invite les citoyens et citoyennes à se prévaloir de ce tarif préférentiel auquel ils ont maintenant droit pour découvrir ou redécouvrir les merveilles que recèlent les musées d’Espace pour la vie. », déclare Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal.  

« Se reconnecter à la nature est essentiel pour accélérer la transition écologique. Espace pour la vie travaille de concert avec la CMM pour rendre accessible à un plus grand nombre de citoyennes et de citoyens les savoirs sur la biodiversité et l’environnement. En ce sens, nous offrons des activités gratuites dans les parcs et dans les écoles du territoire. Nous souhaitons vivement que ce nouveau tarif participe à renforcer cette dynamique d’inclusion de tous les publics. », commente Julie Jodoin, directrice par intérim, Espace pour la vie.

Pour connaitre les heures d’ouverture et les tarifs, visitez le site espacepourlavie.ca.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Santé publique : la grève de trois jours des professionnels débute

Les professionnels de l’Institut national de santé publique (INSPQ) ont amorcé lundi matin une grève de trois jours. Ils ont manifesté à Montréal et à Québec, devant l’Assemblée nationale, dans ce contexte. Ce sont 400 professionnels: des conseillers scientifiques, des agents d’information, des analystes en informatique, notamment, qui sont ...

La décontamination de terrains pourrait coûter des milliards au Canada

Décontaminer l'ensemble des sites fédéraux coûtera plusieurs milliards de dollars au Canada. Par exemple, la décontamination de l'ancien emplacement de Giant Mine, au Yukon, coûtera à lui seul 4,38 milliards $, un sommet au pays. Les travaux, qui se sont amorcés en 2005, se prolongeront jusqu'en 2038. Cette somme ne comprend pas l'entretien à ...

25 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...