Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Contre l’isolement social des aînés

La table régionale de concertation des aînés de Laval et les Petits Frères de Laval s’unissent autour du mouvement On jase-tu?

durée 14h00
23 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le 4 juin prochain marquera le grand retour en présentiel de l’action intergénérationnelle On jase-tu ? Où tous seront invités à venir jaser autour d’un café offert. 

Cette grande initiative sensibilise la population à l’importance de s’unir contre l’isolement social des aînées depuis 2018. La TRCAL et Les Petits Frères de Laval souhaitent donc vous inviter à un rassemblement régional et prendre un café avec vos membres et familles, de 10 h à 11 h 30 chez Axion50+ au 435, Bl. Curé-Labelle.

Initiative du magazine Bel Âge, On jase-tu ? a déjà mobilisé plus de 30 000 participants dans les dernières années, sensibilisant toutes les générations à la solitude des aînés avec le plus grand rassemblement pour briser l’isolement social au Québec !

« Il s’agit d’une rencontre dans la simplicité et la bonne humeur, un rendez-vous intergénérationnel propice aux échanges, ce qui nous a tellement manqué au cours des deux dernières années. Venez en famille ! En plus, c’est une belle occasion de découvrir des organismes de la région qui offrent des services aux aînés ! », commente Carole St-Denis, directrice générale TRCAL.

Un soutien à l’organisme Les Petits Frères

Depuis le 2 mai, des tasses à café réutilisables On jase-tu ? sont mises en vente au coût de 9,95 $ via des partenaires officiels de la campagne, ainsi qu’aux différents événements organisés. 

Tous les profits seront remis à l’organisme Les Petits Frères, qui accompagne les aînés les plus isolés au quotidien. Chacun sera également invité à marquer son appui à la cause sur les réseaux sociaux, en publiant un message ou une photo de soutien avec le mot-clic #onjasetu. 

Pour chaque publication avec #onjasetu, 1 $ sera remis à l’organisme.

À propos de l’isolement social

L’isolement social consiste en le fait d’avoir des contacts rares et de faible qualité avec les autres.

Cette problématique occasionne des risques majeurs pour la santé physique et mentale, dont un fort taux de dépression et 4 à 5 fois plus d’hospitalisations, notamment pour des chutes. Sans compter la perte d’une vaste expérience : les aînés sont une véritable richesse pour la communauté.

Les deux dernières années ont été très difficiles pour la population, compte tenu, entre autres, des restrictions sociales à respecter. Ces mesures ont été encore plus éprouvantes pour les plus âgés, qui n’avaient pas toujours droit aux visites, ni accès à la technologie pour maintenir virtuellement leurs contacts.

« Les deux dernières années n’ont fait qu’accentuer l’isolement social. Heureusement, nous sommes témoins de l’importance de chaque geste posé envers les aînés isolés via l’implication de nos bénévoles dévoués. Par une visite, par un appel ou par des attentions, vous avez véritablement l’opportunité de faire une différence dans la vie des personnes âgées. », mentionne Sandra Blair et Noëmie Brisebois, coordonnatrice des Petits Frères de Laval.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

26 septembre 2022

Retour en images sur la cérémonie hommage aux policiers décédés en fonction

L’émotion était palpable ce dimanche en après-midi à Ottawa sur la colline parlementaire. Près de 4 500 policiers provenant des quatre coins du Canada, et de la région du Suroît, se sont réunis pour rendre hommage aux agents décédés dans l’exercice de leur fonction plus tôt cette année. Parmi les intervenants qui ont pris part à cette cérémonie ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...