Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Prix Harfang des neiges

Un autre prix pour Les Clubs 4-H du Québec

durée 09h30
28 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le Mouvement 4-H est très honoré d’avoir reçu, des mains du ministre Pierre Dufour, le prix Harfang des neiges dans la catégorie Contribution des sciences à la faune, le 13 juin dernier lors d’une cérémonie organisée par le ministère de la Forêt, de la Faune et des parcs.

En 2019, le projet Chenilles-espionnes a été développé par l’équipe du Mouvement 4-H en étroite collaboration avec l’équipe du Centre d’étude de la forêt (CEF) à l’UQAM, et tout particulièrement avec le Pr Alain Paquette, ainsi que le Pr Pierre Chastenay, de l’équipe de recherche en éducation scientifique et technologique (EREST) de l’UQAM, tout comme avec  le Pr Jean-Philippe Ayotte-Beaudet, titulaire de la Chaire de recherche sur l’éducation en plein air de l’Université de Sherbrooke.

L’attrait unique du projet s’explique par un partenariat de formation riche et originale impliquant des scientifiques, des didacticiens des sciences et un OBNL spécialisé en éducation scientifique.

Le projet Chenilles-espionnes est une initiative qui combine les objectifs d’un projet de recherche scientifique sur la biodiversité. Le projet permet d’accumuler des données utilisées par l’équipe de recherche du CEF afin de mieux connaître les interactions entre les espèces et la biodiversité des écosystèmes urbains.

Le projet a permis aux chercheurs en didactique et en éducation de l’EREST et du Centre de recherche pour l’enseignement et l’apprentissage (CREAS) de revoir la façon d’enseigner les sciences aux jeunes et également de valoriser les expériences en plein air pour stimuler des apprentissages profonds et une connexion à la nature.

Le projet Chenilles-espionnes a été réalisé dans le cadre du Programme NovaScience du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Le Mouvement 4-H a également l’habitude de rendre le savoir attrayant pour les jeunes et les familles. L’aspect éducatif du projet permet de stimuler l’intérêt des jeunes générations aux sciences, d’éduquer des citoyens quant aux espèces végétales et animales qui cohabitent dans leur milieu de vie, ainsi qu’à leurs interactions.

Pour plus d’information sur l’organisme, visitez le www.clubs4h.qc.ca.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Changement climatique: un «état des connaissances» sur l'agriculture au Québec

Au Québec, le changement climatique aura, sur l'agriculture, des effets qui causeront des dommages, mais certaines cultures pourront aussi en bénéficier. Les agriculteurs qui adapteront leurs pratiques seront ceux qui subiront le moins les impacts climatiques. C'est l'une des conclusions du chapitre québécois du rapport Le Canada dans un climat ...

4 août 2022

COVID-19 : des équipes de vaccination iront dans les CHSLD et RPA

Aujourd’hui, le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, est venu faire le point sur la situation de la COVID-19 dans la province. Il a débuté en mentionnant que, selon les données, on remarque la première baisse depuis sept semaines, autant les cas que les hospitalisations. Les absences au travail sont également en baisse. De ...

4 août 2022

Les Canadiens font de moins en moins confiance à leurs médecins

Les Canadiens feraient moins confiance à leurs médecins aujourd’hui qu’avant la pandémie, s’il faut en croire les résultats d’un sondage réalisé pour le compte d’une firme australienne en Australie, au Canada et aux États−Unis. Avant la pandémie, révèle l’enquête dévoilée récemment par Compare The Market, 87 % des Canadiens disaient faire ...