Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ville de Laval

Laval adopte un nouveau code de l’urbanisme et marque une nouvelle ère pour l’aménagement de son territoire

durée 18h00
13 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

L’adoption du nouveau code de l’urbanisme (CDU) de la Ville de Laval marque le début d’une nouvelle ère dans la façon de concevoir et d’aménager son territoire.

Au terme d’un chantier colossal de révision de ses règlements d’urbanisme, Laval devient la première ville du Québec à appliquer à l’ensemble de son territoire une approche règlementaire basée sur la forme urbaine (Form-based Code) plutôt que sur la séparation des usages. Cette approche novatrice permettra de favoriser la création de milieux de vie sains, conviviaux et à échelle humaine.

À cette toute nouvelle réglementation, qui entrera en vigueur à l’automne, s’ajoute également l’adoption des programmes particuliers d’urbanisme (PPU) Centre-ville, Cartier et Gare Sainte-Rose. Ces derniers définissent une vision d’aménagement et programment les interventions municipales nécessaires pour chacun de ces trois secteurs stratégiques de la ville. 

« Enfin! Cette adoption est une mise à jour majeure qui arrive après 50 ans d’attente. Je pense que l’on peut certainement parler d’un moment historique pour Laval. Nous façonnons actuellement le développement de Laval pour les dix, cinquante, voire 100 prochaines années! Il faut savoir qu’à plusieurs égards, notre ancien code était figé dans le temps, plusieurs décennies en arrière, et nous liait malheureusement les mains encore aujourd’hui. Dans les faits, ce nouvel outil nous permettra d’encadrer plus intelligemment le développement de notre ville, de mieux protéger notre environnement et de faire de Laval une ville à la fois plus belle et plus agréable à habiter.  Je suis extrêmement fier du travail accompli par toutes les personnes impliquées, mais aussi par les innombrables Lavalloises et Lavallois qui ont participé à ce processus inclusif au cours des dernières années. Après 3 ans de travail, plus de 2 000 rencontres, plus de 260 mémoires et plusieurs maux de tête… nous sommes nombreux à souffler un soupir de soulagement!  Je suis convaincu que tout le monde y trouvera son compte à part peut-être ceux et celles qui souhaitaient construire des tours à condos en plein cœur de nos milieux naturels. La densification à Laval pourra maintenant se faire selon des standards clairs et mieux établis. », commente  Stéphane Boyer, maire de Laval. 

La participation citoyenne au nouveau CDU

Le CDU ainsi que les trois PPU ont fait l’objet d’importantes démarches de consultation citoyenne au cours des dernières années. Mieux que de simplement contribuer à la bonification des projets de règlement, les nombreuses activités d’information et de consultation qui ont été menées auprès des citoyens, organismes, commerçants, grands propriétaires et promoteurs ont été le cœur et les poumons de la démarche, laquelle consiste à façonner un avenir répondant aux aspirations et aux besoins des Lavallois.

« Revoir les règlements d’urbanisme représente […] un moment charnière où l’on trace les balises de ce à quoi ressemblera la ville dans quelques décennies. Plus particulièrement, le CDU vient fixer directement les droits et les devoirs des résidents et des propriétaires pour l’aménagement de leur terrain. D’où la mobilisation importante qu’il a suscitée. Cette mobilisation sans précédent témoigne de l’intérêt marqué des Lavalloises et Lavallois pour ces sujets et du dynamisme de la Ville. », mentionne  Basil Cavis, Ariane Émond et Marie-Odile Trépanier, membres du comité aviseur du CDU. 

Faits saillants 

Le CDU : innovation et simplicité

En plus d’avoir été conçu sur mesure pour répondre aux enjeux propres à la Ville de Laval, le CDU s’inspire des meilleures pratiques urbanistiques actuelles.

Le CDU propose une approche du zonage dite par type de milieu, laquelle permet le développement ou le maintien des milieux de vie, tout en tenant compte des particularités de chaque quartier et de la forme bâtie, et ce, que cette forme soit existante ou souhaitée.

Grâce au regroupement des principaux outils règlementaires dans le même document ainsi qu’à l’ajout de fiches synthèses et de plus de 500 illustrations, le CDU permettra de faciliter la planification des projets d’aménagement, de rénovation et de construction.

Il sera accompagné, dès son entrée en vigueur, du tout nouveau portail Info-règlement, lequel permettra d’identifier rapidement un lieu ou une propriété à l’aide d’une carte interactive pour en obtenir les principales informations réglementaires.

Les PPU : des milieux de vie transformés et améliorés

Les orientations en aménagement jumelées aux cadres réglementaires des PPU Centre-ville, Cartier et Gare Sainte-Rose annoncent la transformation du cœur de la ville et de trois importantes aires TOD en milieux de vie complets et durables dotés d’une identité forte.

L’élaboration des PPU aura constitué une occasion unique de définir une vision ambitieuse pour chacun de ces secteurs et d’encadrer leur évolution progressive au cours des prochaines décennies. 

Avec l’adoption des PPU, la Ville s’outille afin d’offrir des milieux de vie transformés dont les rues, les espaces publics, les équipements institutionnels et l’ambiance urbaine permettront à tous de s’épanouir dans des quartiers riches de leur histoire et aménagés à échelle humaine au bénéfice d’une qualité de vie améliorée.

Le CDU et les PPU : élaborés avec les Lavallois

À l’occasion de la consultation publique officielle sur le projet de CDU, réalisée au printemps 2021, plus de 260 mémoires regroupant environ 1 300 recommandations ont été déposés par des citoyens, organismes, entreprises et promoteurs.

Plus de la moitié des mémoires reçus ont entrainé des modifications au CDU

Cette consultation a donné lieu à plusieurs améliorations entre le projet et la version finale du CDU, dont les suivantes :

  • une augmentation significative des superficies en zonage de protection, dont le Bois de Naples et les lots récemment acquis par la Ville ;
  • des restrictions supplémentaires pour l’installation de nouveaux postes d’essence en bordure d’autoroute, en plus de celles déjà en place sur les boulevards ;
  • l’augmentation des hauteurs maximales des bâtiments au centre-ville et sur certaines grandes artères afin d’y diriger davantage la densification.


Les projets de PPU Centre-ville, Cartier et Gare Sainte-Rose ont également été soumis à la consultation publique au printemps 2021. Près de 80 mémoires regroupant plus de 590 recommandations ont été déposés à l’occasion de ces démarches.

Chacune des recommandations émises dans les mémoires a été rigoureusement analysée et considérée en vue de bonifier la version finale des documents.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Des organismes s'inquiètent d’une montée de violence contre les jeunes LGBTQ+

Alors que se tient ce mercredi la Journée des chandails roses visant à sensibiliser contre l’intimidation dans les écoles, des organismes s’inquiètent d’une montée de la violence contre les jeunes de la communauté LGBTQ+.  Pour souligner cette journée, l’organisme communautaire Interligne invite la population à s’afficher avec un chandail rose en ...

durée Hier 12h00

Un printemps qui s'annonce clément, selon les prévisions de MétéoMédia

Le printemps fera le bonheur des amoureux de l'été, mais risque de décevoir les adeptes de sports d'hiver alors que les températures s'annoncent plutôt clémentes pour une bonne partie du Québec et de l'Ontario, selon les prévisions de MétéoMédia. Les amateurs d'activités hivernales ne devraient pas fonder trop d'espoir sur les prochaines semaines ...

27 février 2024

Pannes: Hydro-Québec veut inverser la tendance dès cette année

Au moment où les changements climatiques mettent son réseau électrique à rude épreuve, Hydro-Québec s’est donné l’objectif de réduire le nombre de pannes de 35 % d’ici 7 à 10 ans. La société d’État veut que ce nombre baisse dès cette année.  Hydro-Québec vise une baisse de 1 % en 2024. «Ça ne paraît pas beaucoup, mais si on regarde dans les ...