Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Journée nationale d'action contre les surdose

Des groupes appellent à combattre les surdoses plutôt qu'à combattre les drogues

durée 18h00
6 avril 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Des organismes d'aide aux personnes qui consomment des drogues se sont unis, d'un bout à l'autre du Canada, pour appeler les gouvernements à mettre fin à leur guerre contre la drogue pour se consacrer plutôt à prévenir les surdoses.

À l'occasion de la Journée nationale d'action contre les surdoses, le 6 avril, l'Association canadienne des personnes qui utilisent des drogues (ACPUD) au Canada et l'Association québécoise pour la promotion de la santé des personnes utilisatrices de drogues (AQPSUD) ont tenu une conférence de presse conjointe pour réclamer la décriminalisation de la consommation de drogues et la mise en place de structures d'approvisionnement sécuritaires.

Pour ces organismes communautaires qui viennent en aide chaque jour à des personnes victimes de surdoses, c'est la prohibition qui est à la source du problème.

On demande aux autorités de faire face au problème dans une perspective de santé publique en misant d'une part sur un approvisionnement sécuritaire pour les consommateurs et parallèlement sur un meilleur accès aux ressources d'aide pour les personnes qui souhaitent cesser de consommer. 

Selon le milieu communautaire, on compterait environ 20 morts par surdose chaque jour au Canada. Les différents porte-parole ayant participé à la sortie publique ont tous rapporté une hausse continuelle des décès sur leur territoire au cours des dernières années. 

«Scientifiquement, la réduction des méfaits a fait ses preuves tandis que la guerre à la drogue nous a prouvé son inefficacité», peut-on lire dans le communiqué transmis pour l'occasion.

Les organismes dénoncent aussi un manque de financement de leurs activités alors qu'ils sont les véritables ressources de première ligne pour venir en aide aux personnes qui consomment des drogues et non le réseau de la santé et des services sociaux.

En plus de la conférence de presse, les organismes ont prévu des manifestations un peu partout au pays, dont des marches à Montréal et à Sherbrooke. 

Le contenu en santé de La Presse Canadienne obtient du financement grâce à un partenariat avec l’Association médicale canadienne. La Presse Canadienne est l’unique responsable des choix éditoriaux. 

Ugo Giguère, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Des organismes s'inquiètent d’une montée de violence contre les jeunes LGBTQ+

Alors que se tient ce mercredi la Journée des chandails roses visant à sensibiliser contre l’intimidation dans les écoles, des organismes s’inquiètent d’une montée de la violence contre les jeunes de la communauté LGBTQ+.  Pour souligner cette journée, l’organisme communautaire Interligne invite la population à s’afficher avec un chandail rose en ...

durée Hier 12h00

Un printemps qui s'annonce clément, selon les prévisions de MétéoMédia

Le printemps fera le bonheur des amoureux de l'été, mais risque de décevoir les adeptes de sports d'hiver alors que les températures s'annoncent plutôt clémentes pour une bonne partie du Québec et de l'Ontario, selon les prévisions de MétéoMédia. Les amateurs d'activités hivernales ne devraient pas fonder trop d'espoir sur les prochaines semaines ...

27 février 2024

Pannes: Hydro-Québec veut inverser la tendance dès cette année

Au moment où les changements climatiques mettent son réseau électrique à rude épreuve, Hydro-Québec s’est donné l’objectif de réduire le nombre de pannes de 35 % d’ici 7 à 10 ans. La société d’État veut que ce nombre baisse dès cette année.  Hydro-Québec vise une baisse de 1 % en 2024. «Ça ne paraît pas beaucoup, mais si on regarde dans les ...