Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Crise dans les CHSLD

Québec tend la main aux médecins à la retraite pour combler les besoins en CHSLD

durée 08h00
14 juin 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Évoquant «une crise majeure» dans les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), Québec lance un appel à la mobilisation des médecins à la retraite dans la grande région de Montréal.

Dans l'espoir de répondre aux besoins de prise en charge des patients en CHSLD, le ministère de la Santé, le Collège des médecins du Québec (CMQ) et la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec se sont entendus pour permettre aux médecins à la retraite de reprendre leur pratique sous certaines conditions.

Afin de pouvoir se réinscrire au tableau de l'ordre du CMQ, un médecin doit avoir cessé d'exercer depuis moins de trois ans. La raison de la retraite ne doit pas être liée à une entente avec le CMQ ou à un enjeu de qualité de la pratique de la médecine.

On demande également à ce que les candidats possèdent une expérience de pratique pertinente à la prise en charge de patients en CHSLD, soit en soins de longue durée pour une clientèle gériatrique.

Finalement, les médecins retraités qui voudraient reprendre du service doivent s'adresser à un établissement de santé pour obtenir une attestation «confirmant un poste à pourvoir en CHSLD», indique-t-on dans un communiqué diffusé mardi par le Collège des médecins.

Dans le but de simplifier le processus pour les professionnels intéressés, le CMQ a mis en ligne un formulaire pouvant être facilement transmis par courriel. Le collège s'est engagé à «effectuer les vérifications nécessaires» et à soumettre «la liste des médecins se qualifiant pour ce programme».

Les médecins qui vont reprendre du service par l'entremise de ce programme disposeront à nouveau de leur droit de pratique de la médecine jusqu'au 31 mars 2024.

Le contenu en santé de La Presse Canadienne obtient du financement grâce à un partenariat avec l’Association médicale canadienne. La Presse Canadienne est l’unique responsable des choix éditoriaux.

Ugo Giguère, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Technologistes médicaux: une pénurie silencieuse qui crée des retards dans le réseau

Travailleurs de l'ombre et métier méconnu du public, les technologistes médicaux sont essentiels pour traiter les patients. Toutefois, une «pénurie critique» de technologistes sévit présentement au Québec, ce qui engendre des retards dans le réseau de la santé.  Les analyses effectuées par les technologistes médicaux permettent au médecin de ...

durée Hier 9h00

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant.  Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un ...

18 avril 2024

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...