Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dommages importants

Canada: les phénomènes météorologiques provoqueront une hausse des primes d'assurance

durée 10h00
12 janvier 2024
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Des experts du domaine de l’assurance affirment que les risques croissants d’événements météorologiques violents sont un facteur qui exerce une forte pression sur les compagnies d’assurance et qu’elles pourraient bien devoir augmenter les primes réclamées aux consommateurs.

Craig Stewart du Bureau d'assurance du Canada (BAC) affirme qu'au cours des dernières années, les sinistres liés aux conditions météorologiques extrêmes et l'inflation, notamment, ont tous contribué à faire grimper les primes d'assurance.

Le BAC précise que les intempéries ont causé plus de 3,1 milliards $ de dommages assurés en 2023, la quatrième pire année jamais enregistrée.

Craig Stewart signale que si les incendies de forêt représentent une part importante des pertes, les inondations ont également causé de nombreux dégâts à travers le Canada, tout comme les violentes tempêtes de grêle et de vent.

Le BAC précise qu’à eux seuls, les incendies de forêt survenus dans la région de l'Okanagan et de Shuswap, en Colombie-Britannique, ont coûté 720 millions $ en dommages assurés.

Entre-temps, les violentes tempêtes estivales en Ontario et les tempêtes de verglas printanières qui se sont abattues en Ontario et au Québec ont entraîné des factures totalisant 670 millions $.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La sécurité en ligne est un élément clé du plan sur l'égalité entre les genres

Les pays autoritaires exploitent les médias sociaux pour freiner les progrès des femmes dans le monde entier, a déclaré une envoyée spéciale canadienne, alors qu'Ottawa actualise sa politique intergouvernementale en matière d'égalité des genres. L'ambassadrice du Canada pour les femmes, la paix et la sécurité, Jacqueline O'Neill, affirme que ces ...

23 février 2024

Les outils pour cesser de fumer sont connus, mais peu utilisés par les fumeurs

Une recherche indique que même si une majorité de fumeurs et d’anciens fumeurs récents du Québec connaissent les services d’aide pour renoncer au tabagisme, peu les utilisent.  Un document publié jeudi par l’Institut national de santé publique (INSPQ) ajoute que même les aides pharmacologiques et les services bien connus sont relativement peu ...

22 février 2024

Les hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires bondissent au Canada

Alors que de nombreux hôpitaux sont surchargés un peu partout à travers le pays, le nombre d'hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires a grimpé en flèche, revenant ainsi aux taux prépandémiques.  C'est ce que révèlent les données de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) publiées jeudi. Pour la période 2022-2023, ...