Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Au cœur des milieux de vie des familles

Coup d’envoi du projet Espaces Bienveillance du Centre de pédiatrie sociale Laval

durée 13h00
6 février 2024
durée

Temps de lecture   :  

5 minutes

Par Salle des nouvelles

Le Centre de pédiatrie sociale Laval (CPSL) a donné ce lundi le coup d’envoi officiel à son projet phare, Espaces Bienveillance, qui vise la relocalisation de deux de ses trois points de service afin de mieux répondre aux besoins des enfants lavallois vivant en situation de vulnérabilité.

Après plus de deux ans de planification et grâce au soutien de nombreux partenaires, la directrice générale du CPSL, Madame Cadleen Désir, a dévoilé avec enthousiasme le lieu choisi pour la relocalisation du Centre de pédiatrie sociale de Chomedey, ainsi que des appuis financiers majeurs au projet.

Projet Espaces Bienveillance

« La concrétisation du projet Espaces Bienveillance rendra possible la mise en place d’interventions simultanées, permettant à l’équipe du CPSL de suivre plus d’enfants et ainsi, de rendre ses services accessibles à un plus grand nombre de familles au sein des quartiers Chomedey et Pont-Viau. En réalisant pleinement son mandat d’offrir des soins psychosociaux et médicaux, le Centre de pédiatrie sociale Laval met tout en œuvre afin d’assurer la prévention de la négligence et de la maltraitance chez nos jeunes lavallois », a déclaré Cadleen Désir.

« Le Centre de pédiatrie sociale Laval est un pilier essentiel dans la création d'un environnement propice à l'épanouissement de milliers d’enfants, en particulier ceux qui se trouvent en situation de précarité et à risque de tomber entre deux chaises. Je suis heureux de constater la mobilisation des partenaires régionaux auprès de cet important projet qui renforce le filet social autour des familles lavalloises », a déclaré Stéphane Boyer, maire de Laval.

Au cœur des milieux de vie des familles

Par son approche de proximité, la pédiatrie sociale permet de créer un lien de confiance avec les enfants qui ont un parcours de vie complexe et difficile. Occupant actuellement un local au sein de l’école primaire St-Paul, le Centre de pédiatrie sociale Laval de Chomedey se retrouve devant la nécessité de déménager dans des espaces plus grands.

L’Office municipal d’habitation de Laval, partenaire de l’organisme depuis sa création en 2011, a entendu l’appel du CPSL. En effet, l’OMH accueillera le CPSL Chomedey dès cet été au cœur du quartier Val-Martin, un secteur névralgique du logement social lavallois.

« L’offre de logements sociaux et le bien-être de nos locataires, entre autres de nos familles, étant au cœur de nos priorités, nous sommes heureux de pouvoir contribuer à la mission du Centre de pédiatrie sociale, organisme engagé à Laval. En établissant un partenariat de proximité, l’Office peut se permettre de développer son parc immobilier en toute quiétude sachant que nos familles pourront avoir réponse à leur besoin », a ajouté M. Sylvain Piché, directeur général de l’Office municipal d’habitation de Laval.

Appuis financiers majeurs

Ce projet d’envergure n’aurait pu voir le jour sans le soutien financier des partenaires du Centre de pédiatrie sociale Laval. La Fondation Choquette-Legault, l’entreprise lavalloise SMT Hautes Technologies, la Ville de Laval de même que la Fondation Dr Julien font partie des alliés qui croient au bien-fondé du projet de relocalisation.

Fonds régions et ruralité du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation

C’est aux côtés de Monsieur Christopher Skeete, député dans Sainte-Rose et ministre responsable de la région de Laval, que Cadleen Désir a mentionné le soutien financier majeur de la part du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour le projet Espaces Bienveillance.

Une bonification de 350 000 $ a été octroyée à l’organisme à l’automne dernier, qui vient s’ajouter à une somme de 40 000 $ déjà reçue, pour un appui financier total de 390 000 $ au projet de relocalisation. Cette importante somme, obtenue dans le cadre du volet Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité, sera investie dans la mise en œuvre d’Espaces Bienveillance.

« Je suis fière du fait que notre gouvernement soutienne ce projet, puisqu’il aura des effets importants pour de nombreux enfants lavallois et leur famille. D’ailleurs, je salue le travail effectué par toutes les personnes qui œuvrent au CPSL; elles ont à cœur le bien-être des plus petits et c’est tout à leur honneur », a mentionné Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales.

« Il me fait plaisir de réaffirmer l’appui de notre gouvernement envers le Centre de pédiatrie sociale Laval. C’est un acteur clé pour les familles lavalloises et je suis convaincu que la réalisation du projet Espaces Bienveillance aura des retombées positives pour de nombreux enfants. Je salue enfin le travail effectué par toutes les personnes qui œuvrent à réaliser la mission du CPSL.», a déclaré Christopher Skeete, ministre délégué à l’Économie et ministre responsable de la région de Laval.

Fonds du Grand Mouvement Desjardins

La Caisse Desjardins des Grands Boulevards représente l’un des plus fidèles bienfaiteurs du Centre de pédiatrie sociale Laval. Au cours des douze dernières années, la Caisse a en effet soutenu diverses activités du Centre.

Il était donc tout naturel pour Desjardins d’amener ce partenariat à un autre niveau en contribuant au projet phare du CPSL. C’est via le Fonds du Grand Mouvement Desjardins que ce partenaire de longue date soutiendra la bonification des services rendue possible grâce à Espaces Bienveillance, avec un investissement majeur de 211 000 $.

« Le Mouvement Desjardins est très heureux de donner un élan financier au Centre de pédiatrie sociale Laval. En aidant l’organisme à relocaliser certains de ses services, nous contribuons à enrichir la vie des familles moins favorisées en permettant à leurs enfants de bénéficier d’un accompagnement adapté. Nous croyons fermement que la bonification de l’offre de services aura un effet positif sur la vitalité socio-économique de toute la région. C’est pourquoi nous sommes fiers d’être partenaire du projet Espaces Bienveillance », a déclaré Isabelle Garon, première vice-présidente Marketing, Communications, Coopération et Bureau du président.

Des besoins grandissants

L’aide annoncée arrive à un bon moment, car les besoins sont grands pour les enfants en situation de vulnérabilité à Laval. Dans un contexte où certains parents font face à une situation socio-économique plus difficile, l’équipe d’intervention du Centre de pédiatrie sociale Laval apporte quotidiennement son expertise et son dévouement pour appuyer les familles lavalloises.

Une étape ultérieure du projet prévoit la relocalisation du point de service de Pont-Viau, actuellement hébergé par le Centre de services scolaire de Laval au sein de l’école primaire Eurêka.

Cadleen Désir conclut : « La situation à Laval est d’autant plus préoccupante, puisqu’elle est la région du Québec avec le plus haut taux de vulnérabilité chez nos tout-petits. En effet, près de 34% des enfants de maternelle présentent des vulnérabilités dans au moins une des sphères de leur développement. À l'aube de cette étape significative pour le Centre de pédiatrie sociale Laval, nous nous sentons soutenus dans notre mission et l’équipe est enthousiaste devant l'appui massif de nos partenaires pour notre projet d’envergure. Cet engagement contribue à placer le développement et le bien-être des enfants au cœur des priorités lavalloises et nous donne l’élan pour bâtir ensemble. »

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des bactéries intestinales nuiraient aux yeux

Des bactéries ayant migré des intestins jusqu'aux yeux pourraient être responsables, du moins en partie, de certaines maladies dégénératives de la rétine que l'on pensait jusqu'à présent être d'origine entièrement génétique, démontrent des travaux réalisés par des chercheurs britanniques et chinois. Cela soulève l'espoir que ces maladies puissent ...

Défi 28 jours sans alcool récolte plus de 27 000$ à Laval

Grâce à la participation de 288 Lavallois un total de 27 869$ a été récolté dans le cadre du Défi 28 jours sans alcool de la Fondation Jean Lapointe qui se terminait hier soir. Au Québec, l'évènement qui en est à sa onzième année est parvenu à atteindre le montant de 745 000$. Cette année, plus de 7 260 participants ont relevé le défi de ne ...

28 février 2024

Des organismes s'inquiètent d’une montée de violence contre les jeunes LGBTQ+

Alors que se tient ce mercredi la Journée des chandails roses visant à sensibiliser contre l’intimidation dans les écoles, des organismes s’inquiètent d’une montée de la violence contre les jeunes de la communauté LGBTQ+.  Pour souligner cette journée, l’organisme communautaire Interligne invite la population à s’afficher avec un chandail rose en ...