Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 décembre 2013 - 16:45

Les Braves ont hâte à vendredi

Par Claude-André Mayrand

LAVAL - 

Les Braves de Laval disputeront leur premier match dans le mythique Colisée de Laval vendredi soir et l’organisation a bien hâte de faire la connaissance de leurs nouveaux partisans lavallois.

«Les joueurs sont très contents du déménagement, car à Valleyfield, il régnait une mauvaise ambiance et de mauvaises vibrations, confie Dannick Lessard, entraîneur adjoint et directeur général de l’équipe. À chaque semaine, il y a quelque chose qui ne marchait pas.»

Le 26 novembre dernier, L’Écho de Laval annonçait en primeur la venue de l’équipe sur l’île Jésus.

Éric Lajeunesse, un des copropriétaires de l’équipe, parle d’une décision d’affaires avantageuse.

«Nous quittons Valleyfield pour un endroit plus viable pour l’équipe, a-t-il affirmé en entrevue. Un déménagement à Laval est ce qu’il y a de mieux pour la vie de l’équipe au niveau des partisans, des commerçants et des commandites.»

Aux yeux de Dannick Lessard, les bases semblent déjà plus solides à Laval, une semaine seulement après le déménagement.

«On s’en va dans la bonne direction. On amasse des commandites et je suis très content du déroulement, confie celui qui profitera des conseils d’ex-propriétaires qui connaissent bien le marché de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) comme Michel Laurendeau et Bob Berger.

Une première victoire

Les Braves de Laval disputaient leurs deux premières rencontres sous leur nouvelle appellation à l’étranger, alors qu’ils ont rendu visite à l’Isothermic de Thetford Mines, vendredi, et aux River Kings de Cornwall, samedi.

La nouvelle équipe lavalloise l’a emporté 6 à 3 au Centre Mario Gosselin face à l’Isothermic.

Le capitaine Matthew Medley a sonné la charge pour les Braves avec deux buts. Le nouveau venu, Luis Tremblay, acquis le jour même du 3L de Rivière-du-Loup, a souligné son arrivée avec les Braves de belle façon en marquant deux fois. Il a aussi récolté une aide.

Le gardien lavallois Adam Russo a effectué 40 arrêts devant le filet des siens.

Plus de 110 minutes de pénalité ont été distribuées au cours de la rencontre.

Archambault suspendu

L’entraîneur-chef Daniel Archambault a été suspendu pour le deuxième match du voyage, à Cornwall.

C’est Dannick Lessard qui l’a remplacé derrière le banc.

Les River Kings ont vaincu les Braves par la marque de 5 à 2.

Mathieu Benoit et Maxime Boisclair ont touché le filet pour les visiteurs. Plusieurs joueurs manquaient à l’appel en raison de diverses blessures ou suspensions.

Cornwall bénéficiait de son alignement régulier, qui affichait complet.

«Quand c’était 3 à 2, nous étions encore dans le coup, mais le quatrième but avec moins de cinq minutes à jouer nous a fait très mal, analyse Dannick Lessard. Avoir eu notre équipe complète aurait donné un tout autre match.»

Des nouveaux visages pour le premier match local

Les joueurs des Braves s’entraîneront mercredi soir au Colisée de Laval pour préparer leur ouverture locale lavalloise, vendredi, face aux Éperviers de Sorel-Tracy.

Dannick Lessard s’attend à voir plusieurs nouveaux venus se greffer à l’équipe cette semaine.

Le directeur général a confié à L’Écho de Laval avoir eu des discussions avec les durs à cuire Steve Bossé et Mike Varhaug, l’attaquant Jacques Dubé et le joueur étoile retraité Steve Brûlé.

Alexandre Imbeault, acquis dans une transaction avec les Marquis de Jonquière le 26 novembre, sera de la pratique de mercredi et du match de vendredi.

L’ancien défenseur vedette des Chiefs de Laval Mathieu Raby devrait aussi être de l’alignement vendredi.

L’équipe se rendra ensuite dans le Bas-Saint-Laurent pour affronter le 3L à Rivière-du-Loup, samedi.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.