Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

50 M$ pour le nouveau plan d'action pour lutter contre la maltraitance des aînés

durée 11h17
12 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

MONTRÉAL — Le gouvernement du Québec octroie 50 millions $ au nouveau plan d'action quinquennal pour lutter contre la maltraitance des aînés.

En conférence de presse à Montréal, dimanche matin, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a souligné que le Plan d'action pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2022-2027 «s'inscrit dans la continuité», puisqu'il s'agit du troisième plan d'action en la matière depuis 2010.

Le Plan d'action contient 56 mesures, visant non seulement la sensibilisation, mais aussi la spécialisation de la reconnaissance et de la lutte à la maltraitance des aînés, notamment avec la création d'un poste de procureur dédié à ce qui entoure la maltraitance des aînés auprès du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Le document prévoit également la mise en place d'un soutien de proximité à l'intention du personnel des CHSLD afin qu'il puisse repérer et à rapporter des situations de maltraitance de personnes hébergées, entre autres recommandations.

«Avec ce nouveau plan d'action, nous nous donnons les moyens d'atteindre un double objectif : aider chaque Québécois à identifier et dénoncer toutes les formes de maltraitance envers une personne aînée et, surtout, améliorer nos méthodes d'intervention pour faire cesser le plus rapidement possible les situations de maltraitance. C'est une responsabilité collective ainsi qu'un devoir de solidarité», a affirmé la ministre Blais.

Marguerite Blais s'est d'ailleurs dite très heureuse d'avoir pu procéder à cette annonce, sur un sujet qui lui est aussi cher, alors qu'elle tournera sous peu la page sur sa carrière politique, ayant choisi de ne pas solliciter un nouveau mandat aux élections du 3 octobre prochain.

Helen Moka, La Presse Canadienne