Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Bennedict Mathurin: un entraînement en solo avec les Pacers vendredi

durée 18h03
9 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

Espoir de haut rang en vue du repêchage de la NBA, le Montréalais Bennedict Mathurin obtiendra un entraînement en solo avec les Pacers de l'Indiana, vendredi.

Les cinq premiers entraînements des Pacers dans cette optique ont été en groupes de six joueurs, depuis le 13 mai.

Vendredi, il y aura une autre de ces séances à six joueurs avant que ce soit le tour du Québécois de 19 ans, en solo.

Le repêchage se tiendra le 23 juin, au Barclays Center.

Les Pacers auront le sixième choix, au domicile des Nets de Brooklyn.

Le quotidien The Oregonian, de Portland, a rapporté que Mathurin s'est entraîné avec les Trail Blazers dimanche dernier. 

Les Blazers auront le septième choix au repêchage.

Selon plusieurs observateurs, Mathurin pourrait être choisi autour du huitième rang. 

Les Pelicans, les Spurs et les Wizards vont se prononcer aux rangs allant de huit à 10.

Depuis 2014, l’Indiana a été battu au premier tour cinq ans de suite, n’atteignant pas les séries lors des autres occasions.

L’équipe vient de connaître sa pire saison depuis le milieu des années 1980, n’accumulant que 25 victoires.

Leurs joueurs d'impact sont notamment Malcolm Brogdon, Tyrese Haliburton, Buddy Hield et Myles Turner.

Du 18 au 20 mai, Mathurin a pris part au camp d'évaluation de la NBA à Chicago, en vue repêchage.

Garde de six pieds six et 205 livres, il a été brillant à sa deuxième saison avec l'Université de l'Arizona.

Joueur de l’année de la section Pac-12, Mathurin a bonifié sa moyenne de points par match de 10,8 à 17,7, de sa saison recrue à la deuxième.

Le Montréalais a été parmi les 10 joueurs d'élite Wooden All-American.

Les Wildcats ont montré une fiche globale de 33-4. 

Dans le Sweet Sixteen du March Madness, ils ont été vaincus 72-60 par l’Université de Houston.

L'an dernier, Mathurin a aidé le Canada à mériter le bronze à la Coupe du monde U19 de la FIBA, en Lettonie.

Jean-François Tremblay, La Presse Canadienne