Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Chute dans la rivière Saint-Charles dimanche à Québec: le corps de l'homme repêché

durée 21h50
1 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

QUÉBEC — Le corps d'une des deux personnes qui sont tombées dans la rivière Saint-Charles dimanche dernier à Québec a été localisé mercredi par les plongeurs de la Sûreté du Québec (SQ).

Le corps de Kevin Timneu Fezeu, âgé de 29 ans, a été repéré vers 11h 50, à quelque 400 mètres de l'endroit où l'homme et une jeune femme sont tombés à l'eau, dans le quartier Duberger-Les Saules.

«Depuis dimanche soir, nous effectuons des recherches dans la rivière Saint-Charles, près de la Maison O'Neill,» a indiqué le sergent David Poitras, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

«On cherche toujours la femme dans la vingtaine. Les recherches se sont poursuivies au cours de l'après-midi et elles ont pris fin aux alentours de 19h30», a-t-il précisé.

Les recherches devaient reprendre jeudi matin, à la clarté du jour, dans l'espoir de retrouver la jeune femme également.

Celles-ci se déroulent sans relâche depuis le signalement fait le 29 mai dernier, vers 18 h 00.

«Depuis dimanche soir, plusieurs moyens ont été utilisés pour tenter de localiser les deux personnes, entre autres avec l'aide des plongeurs de la Sûreté du Québec et de l'hélicoptère de la Sûreté du Québec. De notre côté, on a déployé un bateau de notre unité nautique sur le plan d'eau et des patrouilleurs ont ratissé les berges. On a eu recours aussi à un maître-chien et un drone du SPVQ», a précisé le sergent Poitras.

Quatre jours après le drame, il n'était pas possible d'établir publiquement le lien qui unissait les deux victimes, en raison de l'enquête en cours.

Toutefois, les premiers éléments recueillis tendaient à démontrer qu'il s'agissait d'un accident.

«Tant qu'on n'a pas trouvé les deux personnes, ça reste une enquête où l'on ne peut pas écarter la cause criminelle, bien qu'il y a de très fortes probabilités que ce soit un accident», a reconnu le sergent David Poitras.

L'enquête du SPVQ se poursuit.

Helen Moka, La Presse Canadienne