Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Éric Duhaime se dit bien positionné pour faire entrer la «grogne» au parlement

durée 15h43
9 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

QUÉBEC — Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, invite les Québécois à faire entrer la «grogne» au parlement le 3 octobre prochain.

Il a tenu un point de presse à l'Assemblée nationale jeudi, en compagnie de sa députée Claire Samson, pour dresser un bilan de la session parlementaire.

M. Duhaime s'en est pris au gouvernement de François Legault, qui a mené une «opération de grande diversion» pour faire oublier le confinement et les couvre-feux, d'après lui. 

La Coalition avenir Québec (CAQ) a imposé aux Québécois les «pires mesures sanitaires du continent, avec le bilan, en termes de morts, qui est le pire de toutes les provinces au Canada», a-t-il martelé.

Éric Duhaime a par ailleurs dénoncé l'état «lamentable» du réseau de la santé, qui est «encore pire aujourd'hui qu'au moment où la CAQ est arrivée au pouvoir», en 2018.

Au chapitre de la hausse du coût de la vie, le gouvernement Legault a eu tort d'envoyer aux Québécois un chèque de 500 $ en pensant qu'«on réglerait tout ça et qu'on passerait à autre chose», croit-il.

Le chef conservateur accuse également la CAQ d'avoir voulu diviser les francophones et les anglophones avec son projet de loi 96 sur le renforcement des mesures visant à protéger la langue française.

«Notre objectif, c'était justement de prendre toute cette grogne qui était à l'extérieur du parlement, puis de la faire entrer dans les murs du parlement, et c'est encore ça notre objectif», a-t-il déclaré aux journalistes.

Avec ses 59 000 membres acquis depuis seulement un an, le Parti conservateur est bien positionné pour faire une «percée» le 3 octobre prochain, a prédit M. Duhaime.

Il a invité les Québécois à élire une «diversité» de députés, afin de préserver une saine démocratie au Québec.

Caroline Plante, La Presse Canadienne