Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Éric Martel avec le comité de négos chez Bombardier: une autre offre finale présentée

durée 15h29
17 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

MONTRÉAL — Le grand patron de Bombardier, Éric Martel, a bel et bien rencontré directement le comité de négociation du syndicat qui représente ses 1800 travailleurs des usines de Dorval et Saint-Laurent, vendredi, en compagnie du comité de négociation patronal.

La rencontre s'est bien déroulée, a même été «cordiale», a rapporté Éric Rancourt, agent d'affaires responsable du dossier à l'Association internationale des machinistes et des travailleurs de l'aérospatiale (AIMTA), affiliée à la FTQ.

En présence de M. Martel, la direction de l'entreprise a déposé une offre finale et globale, que le syndicat expliquera à ses membres lundi.

L'AIMTA n'a pas voulu en dévoiler la teneur, préférant en garder la primeur pour ses membres, comme c'est habituellement le cas en pareille circonstance.

Les 1800 syndiqués seront appelés à se prononcer sur cette offre mercredi prochain. Le syndicat ne fera pas de recommandation à ses membres; il les laissera libres de leur choix, a fait savoir M. Rancourt.

Fait à noter, il s'agit de la deuxième offre finale et globale que Bombardier présente à ses 1800 travailleurs.

Les syndiqués ont déjà tenu une journée de grève lundi dernier, avant de revenir au travail et de reprendre les négociations. Ils détiennent déjà un mandat de grève générale illimitée. 

Lia Lévesque, La Presse Canadienne