Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Grève des ingénieurs du gouvernement: les négociations au point mort

durée 14h25
2 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

MONTRÉAL — Les négociations sont au point mort entre le syndicat des ingénieurs de l'État et le gouvernement du Québec, alors que leur deuxième grève vient de commencer.

Pendant ce temps, dans l'industrie de la construction, les entrepreneurs spécialisés craignent que cette deuxième grève des ingénieurs «fasse extrêmement mal».

Les membres de l'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ) ont déclenché une deuxième grève, le 1er juin, eux qui avaient débrayé durant un mois, puis repris les négociations avec Québec dans l'espoir de conclure finalement une entente pour renouveler leur convention collective.

Jeudi, Marc-André Martin, président de l'APIGQ, a fait savoir qu'aucune date de négociation avec le Conseil du trésor n'était prévue.

Pourtant, plus tôt cette semaine, les deux parties avaient affirmé être tout près d'une entente.

Entre-temps, le regroupement d'entreprises Bitume Québec dit craindre que «les dommages collatéraux engendrés vont connaître une amplification incontrôlable à défaut d'un règlement rapide du conflit».

Lia Lévesque, La Presse Canadienne