Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

L'Assemblée nationale a rendu hommage à l'ex-hockeyeur Mike Bossy

durée 13h05
9 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

QUÉBEC — L'Assemblée nationale a rendu hommage jeudi à l'ex-hockeyeur Mike Bossy, décédé le 15 avril à 65 ans, d'un cancer du poumon.

Gagnant de quatre coupes Stanley avec les Islanders de New York (de 1980 à 1983), Bossy a totalisé 573 buts et 1126 points, en 10 saisons dans la Ligue nationale.

Le premier ministre François Legault a remis à la famille de Bossy le drapeau qui avait été mis en berne sur le mât de l'Assemblée nationale.

Étaient présentes jeudi à l'Assemblée nationale l'épouse de Bossy, Lucie Creamer, sa fille Tania et ses petites-filles, Alex et Gabrielle.

Député de Marquette, l'ancien de la Ligue nationale Enrico Ciccone a souligné «les grandes qualités humaines que possédait Mike Bossy, notamment son sens de l'abnégation, son leadership et sa capacité à placer le bien-être de ses coéquipiers au-devant de ses performances personnelles.»

Auteur de neuf saisons d'affilée de 50 buts ou plus, Bossy a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1991.

Le natif de Montréal a brillé avec le National de Laval, avant de faire partie de sept équipes d'étoiles dans la LNH.

Les Islanders l'ont repêché 15e au total en 1977. Bossy a mérité le trophée Calder au terme de sa première saison, ayant amassé 53 buts et 91 points, en 73 matches.

Ciccone a aussi fait remarquer que Bossy a obtenu trois fois le Lady Byng, remis au joueur combinant le mieux l'esprit sportif à un excellent rendement sur la glace.

Évoquant le travail d'analyste de Bossy après sa carrière, Ciccone a ajouté ceci:

« Sa passion du hockey l'amènera vers une seconde carrière dans les médias où, à titre d'analyste, il sera appelé à commenter plusieurs matchs de la Ligue nationale. J'ai moi-même eu ce grand privilège de travailler à ses côtés (à TVA Sports). Mike était non seulement reconnu pour ses talents d'hockeyeur, mais également comme un gentilhomme passionné.»

Parlant de lui comme un «gagnant» et «un être humain exceptionnel», Legault a également dit: «Mike Bossy a été tout un joueur de hockey. Puis on était fiers parce que c'était un des meilleurs, sinon le meilleur, puis c'était un Québécois, donc on aimait ça. Après, on a vu un gars qui était drôle, qui avait le sens de l'humour, qui était très apprécié. 

La députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon, a dit de Bossy qu'il était «une personnalité chérie des Québécois».

Une minute de silence a aussi été observée en sa mémoire, jeudi.

La Presse Canadienne