Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La santé du pape, qui doit venir au Canada, est «préoccupante», admet Marc Miller

durée 11h37
15 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

OTTAWA — Le ministre fédéral des Relations Couronne-Autochtones, Marc Miller, a déclaré mercredi que le voyage du pape François au Canada est toujours prévu, pour le moment, mais que la santé du chef de l'Église est «extrêmement préoccupante».

Le Vatican a annoncé la semaine dernière que le pape, âgé de 85 ans, reporte un voyage en Afrique afin d'éviter d'interrompre son traitement à un genou.

Son voyage au Congo devait avoir lieu du 2 au 7 juillet, quelques semaines seulement avant sa visite prévue au Canada afin de présenter des excuses tant attendues aux Premières Nations, aux Métis et aux Inuit pour le rôle que l'Église catholique a joué dans la gestion des pensionnats fédéraux.

On estime que 150 000 enfants autochtones ont été forcés de fréquenter ces institutions dirigées par l'Église et financées par le gouvernement fédéral, où les agressions physiques et sexuelles, ainsi que la négligence générale, étaient endémiques.

Le pape François avait présenté ses excuses aux membres des délégations des Premières Nations, des Inuit et des Métis venus le rencontrer au Vatican plus tôt cette année, mais les survivants espèrent le voir présenter des excuses en sol canadien.

Le ministre Miller soutient que le voyage du pape François à Edmonton, Québec et Iqaluit est toujours prévu, mais il admet que sa «santé précaire est une préoccupation extrême».

La Presse Canadienne