Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La situation à Saguenay reste incertaine, mais tous les habitants sont sains et saufs

durée 12h53
19 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

MONTRÉAL — «Tout notre monde est vivant, nous avons pu éviter une catastrophe», a souligné la mairesse de la Ville de Saguenay, Julie Dufour, en conférence de presse samedi.

C'est un total de 76 familles qui ont maintenant été évacuées du secteur de La Baie, où le risque d'un glissement de terrain est grand.

Bien qu'elle soit soulagée que tous soient sains et saufs, la mairesse Dufour a rappelé que beaucoup de travail reste à faire et qu'en attendant les résultats d'analyse, il est encore «beaucoup trop tôt pour prédire tout ce qui va se passer».

«Tout peut se produire au moment où on se parle, nous n'avons pas de certitude», a prévenu le directeur des services de sécurité incendie et coordonnateur des mesures d'urgence de la municipalité, Carol Girard, parlant de «risque de mouvement de sol imminent».

«Nous travaillons avec la base militaire, la Croix-Rouge, les propriétaires privés» et le gouvernement du Québec pour gérer la crise, a dit la mairesse.

Interrogée par les journalistes, la ministre québécoise de l'Habitation et de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, a déclaré que «oui, ça va prendre un décret pour l’état d'urgence». Un tel décret devrait être signé par la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault.

Mme Laforest a indiqué que déjà, «il y a 30 logements qui ont été libérés avec l’Office de l’habitation de Saguenay» pour héberger les habitants déplacés.

D'autres pourraient s'ajouter dans le futur, a ajouté la mairesse Dufour, comme toutes les possibilités sont étudiées, «du terrain de camping à la résidence pour personnes âgées, à la résidence pour étudiants».

La Presse Canadienne