Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le filet de l'Avalanche appartient à Darcy Kuemper en finale de la Coupe Stanley

durée 14h59
16 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

DENVER — Darcy Kuemper n'a pas pu s'empêcher de sourire.

Un jour après avoir affirmé que son partenaire devant le filet de l'Avalanche du Colorado Pavel Francouz et lui reçoivent habituellement un message texte la veille d'un match pour savoir qui sera le gardien partant, il a finalement admis que c'était un secret de polichinelle avant le début de la finale de la Coupe Stanley.

«Peut-être que je le savais depuis un peu plus longtemps», a-t-il dit.

Il n'y a pas eu de controverse de gardiens et il n'y en aura pas après que l'Avalanche eut défait le Lightning de Tampa Bay, double champion en titre, lors de la première rencontre de la finale. Kuemper a effectué 20 arrêts pour aider les siens à s'imposer 4-3 en prolongation et il a la confiance de l'entraîneur-chef Jared Bednar à l'approche du deuxième match, samedi.

«Je suis assez content de sa performance, a dit Bednar. Nous avons fait beaucoup confiance en Darcy cette saison. Nous avons confiance qu'il fera le travail.»

L'Avalanche avait laissé croire qu'il était possible que Kuemper, son gardien partant toute la saison qui s'est retrouvé à l'écart en raison de blessures durant les séries, cède sa place à Francouz, qui a compilé un dossier de 6-0 en relève en séries. L'Avalanche est seulement la cinquième équipe de l'histoire de la LNH à voir deux de ses gardiens gagner au moins cinq matchs lors d'un parcours en séries.

Kuemper insiste pour dire qu'il est pleinement rétabli d'une blessure à un oeil subie au terme de la première ronde et d'une autre blessure non dévoilée subie en finale de l'Ouest. Il l'a prouvé grâce à quelques bons arrêts en infériorité numérique lors du premier match face au Lightning.

«Ç'a été un événement malheureux en première ronde, a-t-il dit en revenant sur sa blessure à l'oeil. Je suis content d'avoir surmonté cette épreuve et que tout soit à nouveau normal. Ce n'est pas facile d'être à l'écart et de devoir regarder des matchs aussi importants. Mais l'équipe a fait du bon travail pour m'aider à retrouver la santé.»

De son côté, le Lightning comptait aussi sur le retour au jeu d'un élément important. Le centre Brayden Point disputait un premier match en un mois après avoir soigné une blessure à la jambe droite. Il a eu besoin d'un peu de temps pour retrouver ses repères, mais a éventuellement amassé une aide sur un but de Nick Paul.

Après avoir commencé la série sur le troisième trio, Point pourrait rapidement retrouver sa place sur la première unité du Lightning.

«La question n'est pas de savoir ce que je vais faire avec Brayden Point, mais plutôt de savoir ce qui est le mieux pour l'équipe, a dit l'entraîneur-chef du Lightning, Jon Cooper. Habituellement, quand il est dans la formation, il est assez bon pour nous.»

Cooper a dit avoir aimé le jeu de Point lors du premier match, même s'il était évident que le meilleur buteur du Lightning lors de leurs deux derniers parcours en séries n'était pas encore à 100%.

«Il a bien géré ça, a dit Cooper. Il retrouve son jeu, ses mains sont toujours bonnes. Je m'attends à ce qu'il passe de plus en plus de temps sur la patinoire.»

Les deux équipes ont pris congé d'entraînement sur glace jeudi. La priorité était le repos, alors que tout le monde s'attend à une longue série.

«Dans une série au meilleur de sept matchs, vous ne pouvez pas perdre votre temps à admirer une victoire, a dit le défenseur de l'Avalanche Bowen Byram. Nous avons quelques jours pour nous préparer pour le match suivant.»

Stephen Whyno, The Associated Press