Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le Québec demeure la province la plus affectée, et de loin, par la variole simienne

durée 11h34
10 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

Le Canada dénombre présentement 112 cas confirmés de variole simienne, dont l’écrasante majorité, soit 98, se trouvent au Québec.

L’administratrice en chef de la santé publique du Canada et son adjoint, les docteurs Theresa Tam et Howard Njoo, ont fait le point sur l’éclosion de ce virus, vendredi à Ottawa.

Dans tous les cas il s’agit d’hommes âgés de 20 à 63 ans et la majorité de ceux-ci ont eu des relations sexuelles avec d’autres hommes. La docteure Tam a toutefois rappelé que l’ensemble de la population peut être touchée par ce virus.

Les autres cas recensés sont au nombre de neuf en Ontario, quatre en Alberta et un en Colombie-Britannique. Le laboratoire national de microbiologie se penche par ailleurs sur d’autres cas suspects et les deux médecins ont dit s’attendre à ce que d’autres cas soient confirmés dans les jours à venir.

La santé publique nationale estime toutefois qu’aucune campagne de vaccination massive n’est requise à ce moment-ci. Les nouvelles recommandations entourant l’administration du vaccin IMVAMUNE suggèrent l’administration d’une dose unique seulement aux personnes à risque élevé d’exposition au virus et à celles qui se trouvent dans des milieux où le risque de transmission est élevé.

Les deux médecins ont par ailleurs indiqué que les cas canadiens sont tous reliés à l’éclosion internationale qui affecte d’autres pays à travers le monde présentement.

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne