Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le sort d'un procès concernant la perte des terres métisses est incertain

durée 11h33
4 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

L'avenir d'un procès visant à tenir le Canada responsable de la perte des terres métisses est incertain après qu'environ un tiers des plaignants eurent demandé de se retirer de l'action lorsque leur légitimité a été mise en doute.

Intitulée «affaire Durocher», cette poursuite a été intentée par 17 groupes et individus métis de l'Alberta et 39 autres demandeurs similaires de la Saskatchewan au nom de tous les Métis de la région.

Il est demandé d'obtenir une compensation pour la perte d'une vaste superficie de terres dans le nord des deux provinces, à la suite de la délivrance de certificats aux Métis au début du siècle dernier.

Mais tous les plaignants albertains ont demandé à se retirer lorsque la Métis Nation of Alberta et le gouvernement fédéral se sont demandé s'ils étaient des représentants légitimes de tous les Métis.

La poursuite a été ajournée depuis maintenant trois mois pendant que les plaignants de la Saskatchewan réfléchissent à leur prochaine décision.

La Nation métisse de l'Alberta affirme que cette décision prouve qu'elle parle au nom des Métis de l'Alberta et que les relations du gouvernement provincial avec les groupes dissidents devraient cesser.

Bob Weber, La Presse Canadienne