Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les Celtics veulent imposer un style plus physique, comme l'a fait GS dans le match 2

durée 19h47
7 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

BOSTON — Stephen Curry et les Warriors n'ont pas de problème à l'étranger, tandis que les Celtics n'ont pas été très convaincants à la maison ces derniers temps.

La finale de la NBA va se poursuivre jeudi à Boston, avec les clubs dans l'impasse 1-1.

Depuis le début des séries, les Celtics ont une modeste fiche de 5-4 à domicile.

Quant aux Warriors, ils ont gagné au moins une fois en terre hostile à leurs 26 dernières séries.

«Haut pointage, bas pointage, peu importe le style de match, nous trouvons le moyen de nous en sortir, a dit Stephen Curry. Nous nous retroussons les manches un peu plus. Jouer à l'étranger, ça aguerrit. Nous savons puiser dans notre bagage d'expérience au bon moment.»

L'entraîneur de Golden State, Steve Kerr, a mis les siens en garde contre ce qui devrait être un peu plus de robustesse, du côté des Celtics.

«Ils vont vouloir imposer un style physique comme on l'a fait dans le deuxième match, a dit Kerr. Il faut être prêts pour ça.»

Les 88 points de Boston dimanche ont été un creux de l'équipe durant les séries en cours.

Les Celtics ont aussi commis 19 revirements. Quand ils perdent le ballon 16 fois ou plus dans les séries en cours, ils ont une fiche de 1-5. S'ils en commettent 15 ou moins, leur dossier est 12-2.

Marcus Smart a fait valoir qu'il faut agir un peu comme Draymond Green, dont les escarmouches avec Grant Williams et Jaylen Brown ont semblé inspirer les Warriors.

«Il faut combattre le feu avec le feu, a confié  Smart. Il faut faire en sorte de protéger notre chez-nous.»

Klay Thompson n'a qu'une fiche de 4 en 15 pour les trois points et 10 en 33 en jeu continu, mais il ne s'en fait pas. 

Il a confiance en sa routine et son vécu, et il peut aussi aller voir des faits saillants personnels.

«C'est la beauté de jouer à notre époque, a t-il dit. Vous pouvez aller sur YouTube et revoir vos meilleurs jeux.»

Kyle Hightower, The Associated Press