Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les députés fédéraux pourraient être munis de boutons d'alerte

durée 16h17
20 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

OTTAWA — Le ministre fédéral de la Sécurité publique a déclaré lundi qu'il envisageait de fournir aux députés des «boutons d'alerte» pour accroître leur sécurité personnelle.

En entrevue à La Presse Canadienne, avant l'ajournement jeudi des travaux pour l'été, Marco Mendicino a révélé qu'il avait lui-même été visé par des menaces de mort sur les réseaux sociaux ces dernières semaines.

Le ministre de la Sécurité publique a déclaré que lui et la police, ainsi que le Service de protection parlementaire, réévaluaient toute la question de la sécurité des députés, après une série d'incidents impliquant des menaces et de l'intimidation.

Parmi les mesures activement envisagées, on pourrait fournir aux députés des boutons d'alerte pour prévenir immédiatement les forces de l'ordre s'ils sont confrontés à une menace.

M. Mendicino dit avoir reçu un certain nombre de menaces de mort sur Instagram après avoir déposé le mois dernier aux Communes son projet de loi prévoyant un contrôle accru des armes à feu. Dans l'un des messages d'un compte Instagram intitulé «élite terroriste», on indiquait au ministre: «Quelqu'un va vous tuer par balle».

La Presse Canadienne