Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les Warriors veulent puiser dans leur vécu pour régler le cas des Celtics

durée 19h14
15 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

BOSTON — Les Warriors ont été à une victoire du championnat de la NBA quatre fois lors des cinq occasions où Golden State a atteint la finale, au fil des 13 saisons de Stephen Curry.

Avec son club en avance 3-2 contre les Celtics de Boston, Curry a dit qu'il va puiser dans ce vécu jeudi au TD Garden, lors du sixième match.

«Vous en arrivez à mieux maîtriser la nervosité, a dit Curry. Au bout du compte, quand vous êtes sur le terrain, il faut être dans l'instant présent.

«Il faut rester dans l'immédiat autant que possible, sans penser à ce que représente une victoire ou une défaite. Il faut un état d'esprit qui se limite aux 48 minutes.»

Le noyau composé de Curry, Klay Thompson et Draymond Green était déjà là quand les Warriors ont triomphé en 2015.

L'équipe est à un gain d'un quatrième titre en huit ans, avec un noyau épaulé par Jordan Poole et le Canadien Andrew Wiggins, entre autres.

Un conseil de Curry pour les nouveaux venus: détourner un peu la réalité.

«Ce match-là va probablement être le plus exigeant de votre carrière, à cause de l'enjeu, a dit le vétéran de 34 ans. Se convaincre de l'idée du moment présent et y rester, c'est le meilleur conseil que je peux donner.»

Boston a limité Curry à 16 points lundi (sa moyenne lors des quatre premiers matches a été 34,3), sans réussir à surmonter 18 revirements.

Depuis le début des séries, les Celtics ont un rendement de 1-7 quand ils commettent 16 revirements ou plus.

Leur chance de forcer la tenue d'un match ultime survient au Garden, où ils ont une fiche de 6-5 lors des séries en cours.

L'atmosphère était détendue à l'entraînement mercredi, avec des sourires et de l'optimisme. Le joueur vedette Jayson Tatum a dit que cela vient de l'histoire toute récente de l'équipe en séries.

Les Celtics ont gagné des matches numéro 7 face à Milwaukee en deuxième ronde et contre le Heat en finale de l'Est.

Ils ne sont que le 12e club à s'être présenté en finale en ayant traversé des matches ultimes à chacune des deux rondes précédentes.

«Nous avons répondu à l'appel dans ces moments-là, a dit Tatum. Une combinaison de la soif de victoire et de la compréhension de certaines choses, j'imagine.»

Cela, et se rappeler à soi-même et aux coéquipiers qu'il reste beaucoup de basketball à jouer.

«Il faut quatre victoires pour gagner une série. Rien n'est réglé, a dit Tatum. Aussi longtemps que ce n'est pas fini, vous avez encore une chance.»

Kyle Hightower, The Associated Press