Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Lutte professionnelle: trois ans après son arrivée, AEW continue de prospérer

durée 16h35
8 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

LOS ANGELES — Trois ans après son arrivée, All Elite Wrestling continue de prospérer avec des matches captivants, tout en attirant de nouveaux amateurs.

Le 29 mai, le circuit qui s'est implanté avec fracas a présenté le gala spécial «Double or Nothing», retournant à Las Vegas pour la première fois depuis le gala initial de la compagnie, en 2019.

Ensuite, ce fût une première présence à Los Angeles, où l'émission hebdomadaire «Dynamite» a fait salle comble au Forum d'Inglewood, le 1er juin.

Le spectacle de ce soir a lieu en banlieue de Kansas City (TSN2, 20h00).

Le PDG d'AEW, Tony Khan, a dit que le spectacle du 29 mai au T-Mobile Arena a généré 1,1 M $ en ventes de billets, un sommet pour l'entreprise.

«C'était formidable de retourner où tout a commencé. La taille de notre auditoire continue d'augmenter, a dit Khan. Chaque événement a connu une croissance d'une année sur l'autre. 

«Nous avons un grand groupe de lutteurs qui ont eu tellement de matches incroyables. Et il y a encore bien plus à venir.»

L'épisode de la semaine dernière de «Dynamite» a été le deuxième programme le plus populaire de la télé par câble aux États-Unis, avec une audience moyenne de 969 000 personnes. 

Le programme de deux heures sur TBS a attiré plus de 900 000 personnes lors de neuf des 11 dernières semaines.

Chris Jericho, qui fait partie de l'aventure dès le début, et qui a été le premier champion d'AEW, a déclaré que le voyage à Vegas était un bon repère pour évaluer les progrès accomplis.

«Nous avons fait d'AEW un concurrent viable (à WWE). Il est plus rassurant de se joindre à nous maintenant, a t-il confié. Au départ c'était un peu le 'Far West', personne ne savait à quoi s'attendre. C'était comme prendre une petite chance. 

«Je pense que c'est allé encore plus loin que je m'y attendais. On ne fait qu'effleurer jusqu'où on va se rendre.»

La croissance d'AEW s'est produite malgré une absence des tournées pendant 15 mois, en raison de la pandémie. Il y a eu quelques galas à Salt Lake City et à Denver au début de 2020, puis les déplacements ont stoppé de mars 2020 à juin 2021.

Jericho, Jon Moxley et Kenny Omega étaient les plus grands noms au départ. Depuis, ils ont ajouté CM Punk, Bryan Danielson, Adam Cole et les frères Matt et Jeff Hardy, parmi les plus connus.

Font aussi vibrer les foules Adam Page, Darby Allin, Orange Cassidy, Jurassic Express (Luchasaurus et Jungle Boy, le fils de Luke Perry), les frères Matt et Nick Jackson, notamment.

Sans oublier les Québécois Angelo Parker et Matt Menard, l'Ontarienne Bunny et bien d'autres.

Cody Rhodes était aussi l'une des stars au début; il a quitté au début de l'année, puis il est retourné à la WWE.

Le champion d'AEW CM Punk a débuté avec la compagnie en août dernier, recevant un accueil titanesque dans son coin de pays, à Chicago. 

Il est en mesure d'apprécier les progrès réalisés, surtout après la pandémie.

«Quand il n'y avait pas d'amateurs durant la pandémie, j'ai vu le groupe être innovant et créatif à travers une période difficile pour tout le monde, sur le plan professionnel et personnel, a-t-il dit. 

«Maintenant, on se réinstalle et on remplit de nouveaux arénas. On amène un peu de tout à tous les types de supporters.»

Britt Baker a été la championne féminine pendant 290 jours. La championne TBS, Jade Cargill, est invaincue en 32 matches depuis ses débuts en mars 2021.

«C'est très valorisant d'avoir grandi via 'Dynamite', a dit Baker. Je savais que je devais apprendre, qu'il y aurait des essais et erreurs. 

«C'est ce qui a fait de moi ce que je suis aujourd'hui. Ça passait ou ça cassait. Je ne changerais rien de ce qui s'est passé.»

Directeur général et responsable créatif d'AEW, Khan a aussi un rôle avec les Jaguars de la NFL et Fulham en Premier League, propriétés de son père Shahid.

De nouvelles villes sont à l'agenda dont Detroit à la fin du mois, après un gala spécial avec New Japan Pro Wrestling le 26 juin, au United Center. 

Le 27 juillet, la compagnie sera de passage à Worcester, au Massachusetts.

Un champion par intérim sera nommé après que Punk ait subi une blessure au pied, qui nécessitera une opération.

Champion depuis «Double or Nothing», Punk savoure néanmoins son retour à la lutte.

«J'aimais la lutte professionnelle, mais j'en étais venu à perdre cet amour-là, a dit Punk. Quand vous aimez tellement quelque chose, ça peut se retourner contre vous.

«L'enthousiasme dans les coulisses a ravivé ma passion pour la lutte. Ces neuf derniers mois ont été un peu comme un miracle. J'apprécie chaque étape du parcours.»

Joe Reedy, The Associated Press