Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

NBA: les Celtics doivent lutter contre la fatigue en finale, où Golden State mène 3-2

durée 17h12
14 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

SAN FRANCISCO — Les Celtics ont dû remporter un match ultime pour s'imposer au deuxième tour et en finale de l'Est, et il semble que la fatigue commence à se faire sentir.

L'épuisement dans les jambes a mené à des tirs à court en fin de match lors de revers subis vendredi et lundi, amenant Boston à une défaite de s'incliner en finale, contre Golden State.

Le sixième match aura lieu jeudi, à Boston.

Au dernier quart lundi, les Celtics ont raté 11 de leurs 15 tirs et ont perdu 104-94, face aux Warriors.

«J'ai pris quelques tirs qui sont arrivés à court, a reconnu Jayson Tatum. Je dois diminuer le recul avant que le ballon quitte la main, utiliser (plus) mes jambes.

«L'impulsion ne va pas être tout à fait la même au dernier quart qu'au premier. Pour avoir de meilleures chances de réussir, il faut avoir une meilleure mécanique de tir au niveau des jambes.»

Un total de 11 clubs ont dû jouer un septième match lors des deux séries précédant la finale. Neuf de celles-ci ont été battues en ronde ultime.

Lundi, Tatum et Jaylen Brown ont joué pendant 44 minutes, un sommet dans le match.

Lors des deux derniers matches, Tatum n'a réussi qu'un tir sur cinq au dernier quart. Lundi, il a aussi raté deux lancers francs de suite. 

«Ça peut être la fatigue en partie», a dit l'entraîneur des Celtics Ime Udoka, ajoutant que Tatum a joué aussi longtemps car les réservistes ont été peu productifs (10 points, contre 31 pour les Warriors).

Boston a balayé Brooklyn, mais les séries contre Milwaukee et Miami se sont rendues à la limite.

Tatum a déjà été sur le terrain pendant 943 minutes lors des séries en cours, la plus lourde charge depuis 2013 (960 pour LeBron James, avec Miami).

Brown a eu un rendement de 1 en 4 au dernier quart lundi, en plus de commettre deux revirements en milieu d'engagement.

«Je voulais avoir ces minutes-là, a dit Brown. Ime me faisait confiance. Nous avons réussi de beaux jeux dans le match. Mais vers la fin, c'était un peu comme si la pente était trop raide.»

La finale de l'Est s'est conclue par un gain des Celtics à Miami. Ce n'est jamais arrivé qu'une équipe gagne un match 7 à l'étranger lors de deux rondes une même année.

«Il faut rester confiants, a dit Tatum. Vous ne pouvez pas gagner deux matches en une journée. Commençons par jeudi. Nous sommes déjà passés par là. Gagner jeudi, c'est tout ce qui compte pour nous en ce moment.»

Josh Dubow, The Associated Press