Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Peu de progrès dans le traitement réservé aux femmes autochtones, estime un groupe

durée 11h14
3 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

OTTAWA — L'Association des femmes autochtones du Canada affirme que le gouvernement fédéral a réalisé peu de progrès au cours de la dernière année dans son plan d'action pour mettre fin à la violence contre les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre autochtones.

Il y a eu des engagements de financement, mais peu a été fait pour soutenir directement les victimes et les familles, selon une analyse publiée vendredi par l'association. 

Le plan d'action national figurait en tête des 231 appels à la justice lancés par l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, dans son rapport final, il y a trois ans.

L'association était l'un des groupes travaillant avec Ottawa sur le plan, mais s'est éloignée en disant que l'exercice était fondamentalement défectueux et à caractère politique. 

Le Cercle national de la famille et des survivants a participé à l'élaboration du plan et les membres de ce groupe devraient prendre la parole plus tard vendredi.

Le premier ministre Justin Trudeau doit rencontrer des victimes et participer à une cérémonie privée dans la région de la capitale nationale.

L'Association des femmes autochtones du Canada a suivi les engagements pris par le gouvernement dans son plan et évalué leur mise en œuvre.

Des progrès ont été réalisés au cours des 12 derniers mois sur certaines actions, mais peu ou pas du tout sur d'autres, indique l'organisation.

«Aujourd'hui, nous constatons les tristes résultats de la faible réponse du gouvernement face aux crimes commis contre les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre, a déclaré la PDG Lynne Groulx. Le Plan d'action national, tel qu'il a été rédigé, était en fait une recette pour l'inaction, et les personnes représentées par notre organisation en paient le prix.»

Le gouvernement fédéral s'est engagé à fournir du financement ou à accroître le financement existant dans quatre domaines : la culture, la santé et le bien-être, la sécurité humaine ainsi que la justice.

Ottawa devrait publier son premier rapport d'étape annuel qui documentera le travail accompli au cours de la dernière année.

La Presse Canadienne