Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Rapport sur le respect de la vie privée de l'application mobile de Tim Hortons

durée 04h20
1 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

OTTAWA — Le Commissaire à la protection de la vie privée du Canada, Daniel Therrien, rendra compte ce mercredi des résultats d'une enquête visant à déterminer si l'application de commande mobile de la chaîne de restauration rapide Tim Hortons suivait de manière inappropriée les allées et venues des utilisateurs sans leur consentement explicite.

L'enquête d’une durée de 23 mois a eu lieu après que le journaliste du National Post, James McLeod, ait obtenu des données montrant que l'application Tim Hortons sur son téléphone cellulaire avait suivi sa position plus de 2700 fois en moins de cinq mois.

La géolocalisation s'est même produite lorsque M. McLeod n'utilisait pas l'application, bien que le site Web de l'entreprise ait stipulé que le suivi ne se produirait que lorsque l'application était ouverte.

Le commissaire Therrien a mené l'enquête conjointement avec les commissaires à la protection de la vie privée de la Colombie-Britannique, du Québec et de l'Alberta.

L'enquête devrait déterminer si Restaurant Brands International, la société mère de Tim Hortons, respectait la loi nationale sur la protection de la vie privée du Canada et obtenait un consentement valable des utilisateurs pour collecter et utiliser leurs données de localisation.

Lorsque l'enquête a été lancée, une déclaration de l'entreprise a exprimé sa confiance que le problème serait résolu et que l'application avait déjà été mise à jour pour garantir que les données de localisation n'étaient suivies que pendant l'utilisation de l'application, quels que soient les paramètres du téléphone sélectionnés.

La Presse Canadienne