Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Rory McIlroy apprécie le côté traditionnel de l'Omnium canadien RBC

durée 16h15
8 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

TORONTO — Rory McIlroy ne peut s'empêcher de secouer la tête et de soupirer face à l'émergence d'un nouveau circuit professionnel, rival du PGA Tour.

McIlroy défendra sa couronne à l'Omnium canadien RBC à partir de jeudi, au club St. George. 

Il a dit qu'il est malheureux que le LIV Golf Invitational se tienne en même temps.

«Je suis un passionné de golf, qui en apprécie l'histoire et la  tradition. La plupart des événements les plus anciens du golf, ce sont des omniums nationaux, a déclaré McIlroy. 

«Une des plus belles choses au golf, c'est que vous pouvez un peu vous comparez à des figures historiques que vous n'avez jamais rencontrées.

«Je regarde un trophée qui porte mon nom et le nom de Walter Hagen ou Gene Sarazen ou Byron Nelson ou Ben Hogan ou Jack Nicklaus ou Arnold Palmer, ou qui que ce soit, et je pense que c'est l'une des choses les plus 'cool' de notre sport.»

Après que McIlroy ait gagné l'Omnium canadien en 2019, au Hamilton Golf and Country Club, le tournoi devait être présenté à Toronto, avant deux ans d'annulations en raison de la pandémie.

Le LIV Golf Invitational se déroule cette semaine au club Centurion, près de Londres. La ligue soutenue par l'Arabie saoudite offre d'importantes sommes garanties à certains des plus grands noms du golf masculin.

Le joueur le plus notable à quitter le navire est peut-être le champion de l'Omnium canadien de 2018, Dustin Johnson, qui a démissionné du PGA Tour mardi. 

Plusieurs médias ont rapporté mercredi que les gagnants de tournois majeurs Bryson DeChambeau et Patrick Reed feraient aussi défection, d'ici la fin de la semaine.

McIlroy a dit qu'il ne ferait pas passer l'argent avant l'opportunité de jouer contre les meilleurs au monde.

«Regardez le trophée de l'Omnium canadien et les noms qui y figurent. Vous ajoutez votre nom à l'histoire en remportant ces tournois, a dit McIlroy, classé huitième au monde. C'est quelque chose que l'argent ne peut pas acheter ou ne peut pas vous donner.»

Cinq des 10 meilleurs au monde joueront au club St. George en incluant le n° 1 Scottie Scheffler, Cam Smith (4e), Justin Thomas (6e) et Sam Burns (9e).

Scheffler a dit qu'à part Johnson, il n'a pas vraiment remarqué qui sont les absents.

«Les meilleurs au monde jouent ici et j'ai hâte de les affronter, a dit Scheffler. Je ne sais pas vraiment ce qui se passe (avec le circuit rival), alors je n'ai pas grand chose à dire.»

Corey Conners de Listowel en Ontario, le Canadien le mieux classé, au 31e rang, sera accompagné de 19 compatriotes.

Aucun Canadien n'a remporté le tournoi depuis Pat Fletcher en 1954 au club Point Grey, à Vancouver.

John Chidley-Hill, La Presse Canadienne