Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Soccer: l'équipe canadienne s'entraîne à nouveau, mais la compensation est la clé

durée 16h35
7 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

VANCOUVER — L'équipe masculine de soccer du Canada est de retour à l'entraînement, mais les joueurs disent qu'il y a encore du travail à faire pour conclure une nouvelle entente avec l'instance dirigeante nationale du soccer.

Un match amical contre le Panama a été annulé dimanche après que les athlètes canadiens ont refusé de jouer, invoquant des négociations «inutilement prolongées» au sujet d'un nouveau contrat. Les séances d'entraînement du vendredi et du samedi ont également été annulées en raison du différend contractuel.

Les joueurs ont rencontré les hauts dirigeants de Canada Soccer dimanche soir, et l'équipe a repris l'entraînement aux installations des Whitecaps de Vancouver lundi. Le groupe s'entraîne également mardi avant de donner le coup d'envoi du match de la Ligue des Nations de la CONCACAF contre Curaçao à Vancouver, jeudi.

«(Nous) poursuivrons le processus de négociation, mais les questions restent sans réponse et des mesures doivent encore être prises», ont déclaré les joueurs dans un communiqué.

«Nous allons de l'avant dans l'espoir que Canada Soccer travaillera avec nous pour résoudre la situation.»

L'indemnisation semble être un point d'achoppement dans les négociations.

Dans un communiqué publié dimanche, les joueurs ont déclaré qu'ils demandaient une compensation pour la Coupe du monde comprenant 40 % de la bourse et un «forfait complet pour les amis et la famille» en vue de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Le Canada, classé 38e au monde, s'est assuré une place dans le tournoi en mars. C'est la première fois que le pays disputera une Coupe du monde depuis 1986.

La FIFA a annoncé le 1er avril que la cagnotte totale de la Coupe du monde serait de 440 M $, dont 42 M $ aux vainqueurs. Les équipes éliminées en phase de groupes obtiendront neuf millions $.

Le président de Canada Soccer, Nick Bontis, a déclaré aux journalistes dimanche que l'organisation offrait aux joueurs 30 % des gains à la Coupe du monde.

Il a dit que la proposition des joueurs n'était pas financièrement viable.

«Je ne peux pas accepter une offre qui placerait notre organisation dans une situation financière intenable», a mentionné Bontis.

Les joueurs demandent également une rémunération équitable entre les équipes masculines et féminines, ainsi que le développement d'une ligue nationale féminine, notamment.

Le mois dernier, la fédération américaine de soccer a signé des conventions collectives qui prévoient un salaire égal pour ses équipes nationales masculine et féminine.

Le président de la FIFA, Gianni Infantio, a proposé de doubler la bourse à 60 M $ pour le Mondial des dames, l'an prochain. Le nombre de pays en lice va passer de 24 à 32.

Gemma Karstens-Smith, La Presse Canadienne