Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Swiatek défait sèchement Kasatkina, atteint la finale à Roland-Garros

durée 10h52
2 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

PARIS — Iga Swiatek a atteint la finale des Internationaux de tennis de France après avoir défait sèchement la Russe Daria Kasatkina 6-2, 6-1, jeudi, permettant à la favorite du tournoi d'égaler la deuxième plus longue séquence victorieuse de ce siècle-ci.

La 34e victoire d'affilée de Swiatek, qui lui a permis de rejoindre la marque de l'Américaine Serena Williams établie en 2013, lui a aussi permis de s'approcher à un seul triomphe de son deuxième titre en carrière à Roland-Garros et de la plus longue série de victoires sur le circuit de la WTA depuis 2000  — qui appartient à la soeur de Williams, Venus. 

La Polonaise n'a concédé que trois points en première manche après que les deux joueuses se soient brièvement retrouvées à 2-2. Elle s'est ensuite adjugé les neuf derniers points pour obtenir la victoire, scellée en 64 petites minutes à la suite de son seul as du match. 

Kasatkina, la 20e tête de série du tournoi, avait gagné ses deux matchs précédents en carrière contre la no 1 mondiale, mais elle a commis 24 fautes directes. En comparaison, Swiatek s'est limitée à 13.  

Swiatek affrontera en finale samedi la gagnante de l'autre duel entre l'Italienne Martina Trevisan, tombeuse de la Québécoise Leylah Annie Fernandez, et Cori «Coco» Gauff. Ce duel aura lieu plus tard aujourd'hui. 

Swiatek a aussi porté sa fiche à 41-3 cette saison, et quatre de ces victoires ont été acquises contre Kasatkina. La Polonaise a gagné ses cinq derniers tournois, et elle n'a pas perdu de match depuis le mois de février. Elle présente un dossier de 15-0 jusqu'ici cette saison sur la terre battue. 

Kasatkina avait atteint le carré d'as d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière. 

En double mixte, les deuxièmes têtes de série Ena Shibahara et Wesley Koolhof ont remporté le titre du double mixte après avoir disposé d'Ulrikke Eikeri et Joran Vliegen 7-6 (5), 6-2 en finale.

Shibahara et Koolhof tiraient de l'arrière 2-5 au bris d'égalité du premier set, avant de gagner les cinq points suivants. Ils ont dominé la deuxième manche, s'adjugeant 10 points d'affilée en route vers une avance de 4-1 sur le court Philippe Chatrier.

Shibahara, une Californienne d'origine qui représente le Japon, a ensuite servi pour le match et confirmé la conquête du titre de double mixte avec un as. Il s'agissait du premier titre majeur de Shibahara et Koolhof, qui est originaire des Pays-Bas.

La Presse Canadienne