Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Tony Finau et Rory McIlroy partagent la tête après trois rondes de l'Omnium canadien

durée 19h47
11 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

Toronto pourrait être la deuxième maison de Tony Finau. Il connaît bien les secrets de la ville.

L'Américain a remis une carte de 62 (moins-8) tandis que Rory McIlroy a réussi un oiselet déterminant au 15e fanion et les deux joueurs se sont hissés au sommet du classement à l'Omnium Canadien, samedi.

Finau et le Nord-Irlandais ont un cumulatif de moins-11 après trois rondes, soit deux coups d'avance sur le groupe de quatre poursuivants.

Finau a connu la meilleure ronde du tournoi, se faisant propulser dans le classement grâce à ses sept oiselets et son aigle sur le parcours du St. George's Golf and Country Club.

«Je n'ai pas terminé de la façon que je voulais hier et je crois que ç'a été l'étincelle pour aller chercher une bonne ronde aujourd'hui», a lancé Finau, qui était à égalité en 16e position après les deux premières rondes. «C'est pas mal ce que j'ai fait. J'ai réussi quelques oiselets et j'ai joué du golf sans faille.»

«À chaque fois que tu es au sommet du classement et que tu as une chance de remporter un tournoi sur le circuit de la PGA, c'est excitant.»

Finau a joué sur le circuit canadien de la PGA en 2013 et se rappelle bien de sillonner le pays avec son homologue golfeur, J.J. Spaun.

«C'est plaisant d'être de retour au Canada», a confié Finau, qui a été jumelé avec Spaun pour les deux premières rondes du tournoi. «On dirait pratiquement un tournoi à la maison. Je reçois beaucoup d'amour des partisans, ce qui est assez incroyable.»

McIlroy a entamé la journée ex æquo avec quatre autres golfeurs au deuxième échelon, mais a tiré son épingle du jeu compte tenu de six oiselets et une carte de 65 (moins-5).

Son ultime oiselet est survenu au 15e trou quand il a été capable de s'extirper d'une mauvaise situation — son coup d'approche était passé par-dessus le vert.

Alors à 74 pieds de la coupe, il a fait un coup d'approche qui lui a permis de se rapprocher à seulement neuf pieds de celle-ci.

«C'est un de ces coups d'approche où j'ai tenté d'aller sur le vert et de donner un effet à la balle pour qu'elle se rapproche de la coupe, a expliqué McIlroy. Heureusement, j'ai réussi un beau roulé pour m'établir à moins-11.»

Les Américains Justin Thomas (63), Sam Burns (65), Wyndham Clark (68), et Alex Smalley (67) sont à égalité au 3e rang avec un cumul de moins-9. Les prévisions météorologiques de dimanche incluent des averses, voire des orages.

Nick Taylor a jouté une carte de 67 (moins-3) et est le Canadien le mieux classé — au 15e rang avec un total de moins-5. Corey Conners (moins-4) et Adam Svensson (moins-3) ont respectivement pris la 19e et 29e position.

John Chidley-Hill, La Presse Canadienne