Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un prêtre défroqué coupable de dizaines de crimes sexuels en liberté conditionnelle

durée 13h33
7 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

Un prêtre oblat défroqué qui a été reconnu coupable de dizaines de crimes sexuels horribles contre des enfants inuits est maintenant en liberté conditionnelle. 

Eric Dejaeger avait été condamné à 19 ans de prison pour des crimes commis entre 1978 et 1982, notamment attentat à la pudeur, séquestration, sodomie, rapports sexuels illégaux et bestialité. 

Il a été détenu pendant quatre ans avant son procès en 2015, qui avait suscité tant d'émotion que le gouvernement du Nunavut avait envoyé des conseillers dans le hameau où Dejaeger avait été posté. 

Sa libération conditionnelle s'accompagne d'une longue liste de restrictions. Il doit notamment vivre dans une résidence gérée par l'ordre oblat et y retourner tous les soirs. 

Dejaeger, aujourd'hui âgé de 75 ans, ne peut pas se trouver à proximité d'enfants sans la présence d'un gardien et doit poursuivre une thérapie pour sa déviance sexuelle. 

Lors de son procès, des preuves si explicites et dérangeantes avaient été présentées que le verdict écrit du juge était accompagné d'un avertissement sur le contenu. 

À la fin du procès, le juge Robert Kilpatrick avait demandé aux victimes de trouver un moyen de faire à nouveau confiance et de trouver ce qui est bon chez les autres.

La Presse Canadienne