Publicité
24 avril 2019 - 15:12 | Mis à jour : 25 avril 2019 - 08:16

ermeture planifiée du pont temporaire de l’île Bigras

Mise à jour des inondations à Laval en date du 24 avril

Par Salle des nouvelles

Le pont temporaire de l’île Bigras est toujours sous haute surveillance en raison des hausses anticipées dans les prochaines heures. Les autorités ont planifié sa fermeture si la situation devient critique pour la sécurité des citoyens. Il est rappelé aux résidents des Îles-Laval d’en sortir leurs véhicules et de les stationner aux stationnements alternatifs sur l’île Jésus.

Dans l’éventualité d’une fermeture du pont temporaire, un klaxon retentira dans l’heure précédente afin d’aviser les résidents. Le service de navettes et l’ensemble des services d’urgence demeurent en place pour venir en aide aux citoyens dans le besoin.

Installation d’un réseau de digues à Laval-Ouest

Environ 775 mètres linéaires de digue commenceront à être installés à Laval-Ouest afin de tenter de protéger un secteur résidentiel de la montée des eaux de la rivière des Mille Îles. Ces digues seront constituées d’aquabarrières (ballons remplis d’eau) et de sacs de sable.

L’étude réalisée sur le terrain par le Service de l’ingénierie de la Ville de Laval a permis d’identifier une zone reconnue problématique, mais dont la configuration du terrain permet l’implantation rapide de cette mesure supplémentaire de protection en périphérie de la rue Riviera et de la 20e Rue.

Rappel : tolérance de stationnement

Afin d’accommoder les citoyens touchés par les inondations, une tolérance est mise en place en lien avec le stationnement alternatif dans certains secteurs définis, soit des rivières des Prairies et des Mille Îles jusqu’à la ligne du :

  • Boulevard Sainte-Rose
  • Rue les Érables
  • Chemin du Bord-de-l’Eau
  • Boulevard Samson
  • Boulevard Lévesque
  • Boulevard des Prairies

Secteurs inondés et autres à Laval

  • Approximativement 200 bâtiments touchés à différents degrés (terrain, bout de rue, bout d'entrée, isolée, etc.);
  • 50 rues partiellement inondées46 bâtiments partiellement inondés par nappe p;
  • hréatique ou par surface (connus et rapportés);
  • 18 résidences évacuées, dont 8 familles hébergées par la Croix-Rouge

Toutes les équipes à pied d’œuvre sur le terrain

Des centaines de cols bleus travaillent de concert avec les militaires :

  • traitement de 400 demandes interventions sur le terrain;
  • interventions de plus de montage et renforcement de digues pour protéger les infrastructures et les résidences des quartiers les plus touchés;
  • transport de sacs de sable et renflouement des sites de dépôt de sable en vrac;
  • aide aux citoyens dans le besoin pour installation de sacs de sable aux pourtours des résidences;
  • surveillance nocturne;
  • fermeture de rues pour sécuriser les secteurs inondés.

Les pompiers et les policiers ont terminé une 2e ronde de visites de prévention dans les secteurs inondés et à risque, et entameront aujourd’hui une première ronde de visite dans la zone C de la rivière des Prairies.

Au total, ce sont 1 962 visites résidentielles qui ont été effectuées depuis le 18 avril.

Les ressources sont déployées dans les centres d’information et de services aux citoyens ouverts tous les jours:

  • Centre Accès de Laval-Ouest, ouvert 24 heures, avec présence de la Croix-Rouge.
  • Centre Bigras, ouvert de 7 h à 21 h, pour les résidents des Îles-Laval

Les équipes continuent d’unir leurs efforts pour aider les sinistrés des différents quartiers inondés et protéger les zones à risque, en plus d’aider les citoyens à protéger leurs biens. La Ville de Laval demande à tous les citoyens touchés par les inondations de téléphoner au 311 pour tenir les autorités informées.

Information en temps réel en ligne

Les experts surveillent de près la situation 24 heures sur 24 afin de détecter toute situation problématique. Les services d’urgence et le 311 sont prêts à répondre aux citoyens qui auraient des questions.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.