Publicité
15 juillet 2019 - 14:00

Dépôt d’une proposition par David De Cotis lors de la séance du conseil municipal

Action Laval souhaite que le projet de ligne rose s'étende à Laval

Par Salle des nouvelles

C’est à l’occasion de la séance du conseil municipal de juillet, tenue le 9 juillet dernier, que le conseiller municipal de Saint-Bruno et critique de l’opposition en matière de transports, David De Cotis, a déposé un avis de proposition demander à la Ville de Montréal d’inclure à son projet de ligne rose au moins une station dans l’est de Laval.

Le projet de ligne rose est un projet phare mis de l’avant par l’actuelle administration montréalaise, visant essentiellement à désengorger les lignes verte et orange du métro de Montréal, par la construction d’une ligne de transports en communs à la fois en surface et souterraine. Toutefois, le tracé actuel proposé pour le projet ne se situe que sur l’île de Montréal, et sa réalisation complète est encore incertaine.

« Je crois que le projet peut être bonifié, dans une optique de transports collectifs métropolitains intégrés et structurants. Au moins une station pourrait être construite dans l’est de Laval, secteur Saint-Vincent-de-Paul, pour desservir ce secteur et les résidents des villes avoisinantes. Je crois que si Laval participe au projet, ce dernier aura plus de chances de se réaliser dans son ensemble  », a d’entrée de jeu déclaré David De Cotis.

Il est présentement très difficile pour les résidents de l’est de Laval de se déplacer efficacement en transports en communs : ce secteur ne disposant que d’une couverture d’autobus limitée et interne; sans oublier qu’aucun autobus ne circule sur le pont payant de la 25 vers Montréal.

« En ce moment, la façon la plus efficace de se déplacer vers le centre-ville de Montréal est de prendre sa voiture, ça doit changer ! », a indiqué le conseiller, rappelant que tous les résidents de Laval paient à la CMM une taxe de 50 $ sur l’immatriculation de leur véhicule pour le financement des transports en communs dans la région de Montréal.

En conclusion, David De Cotis invite tous ses collègues du conseil municipal à appuyer la proposition qui, selon lui, s’intègre « tout à fait dans les points abordés à l’occasion du Forum sur la mobilité », présidé entre autres par le maire de Laval, Marc Demers :

 « Nous avons la certitude que Mme Valérie Plante, mairesse de Montréal, sera ouverte à l’idée, c’est au bénéfice de tous les résidents du Grand Montréal! ».

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.